Québec serre la vis aux bars

Québec serre la vis aux bars
(Photo : Deposit photos)

COVID-19. Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé, en compagnie du directeur national de santé publique, Horacio Arruda, des mesures additionnelles pour que les consignes sanitaires soient respectées dans les bars. Parmi celles-ci, le fait que les personnes s’y trouvant devront donc avoir quitté le bar au plus tard à 1 heure du matin et que la vente d’alcool se doit d’avoir cessé à minuit. Des règles qui s’appliquent à partir du 10 juillet.

«Bien que permise depuis le 25 juin seulement, la réouverture des bars entraîne déjà certaines situations problématiques très préoccupantes, qui sont de nature à nuire à la protection de la santé publique. Nous ne laisserons pas des personnes récalcitrantes ou des fautifs miner les efforts qui ont été faits au cours des derniers mois. Je compte sur la collaboration de tous les Québécois et Québécoises : c’est un effort collectif que nous devons faire pour limiter la propagation du virus et pour sauver des vies», souligne Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux.

Ajoutons que la capacité d’accueil des bars se devra d’être à 50 % de celle inscrite sur le permis d’alcool, qu’il sera interdit de danser et que les clients devront être assis pour consommer de l’alcool.

Notons qu’un registre permettant de consigner les coordonnées des clients, ou d’une personne désignée par un groupe de clients, devra aussi être instauré par les tenanciers de bars. Cette initiative vise à faciliter les enquêtes épidémiologiques en cas d’éclosion, le tout dans le respect des règles de protection de la vie privée.

 

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Me notifier des