L’interdiction des bouteilles d’eau en plastique «est toujours dans les cartons» à Bromont

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
L’interdiction des bouteilles d’eau en plastique «est toujours dans les cartons» à Bromont
Le maire de Bromont, Louis Villeneuve (Photo : Le Guide - Xavier Demers)

ENVIRONNEMENT. Environ un an après avoir annoncé le bannissement des sacs de plastique sur son territoire, la Ville de Bromont se penche toujours sur la possibilité d’interdire également les bouteilles d’eau en plastique. La mise en place d’une telle réglementation est toutefois un peu plus complexe que celle des sacs de plastique, a fait remarquer le maire Louis Villeneuve.

«C’est toujours dans les cartons, a affirmé M. Villeneuve. On les a bannies dans tout ce qui est édifices municipaux. On espère toujours que le gouvernement du Québec va légiférer là-dessus un moment donné. Il y a des choses qu’on peut faire et d’autres qu’on ne peut pas faire.»

Si la Ville se penche toujours sur le dossier, elle a plus d’embûches sur son chemin que lors du bannissement des sacs de plastique.

«C’est délicat, a admis M. Villeneuve. Est-ce qu’on peut arriver et carrément défendre un épicier d’en vendre? On ne veut pas le faire en sauvage. Les sacs de plastique, c’était plus simple: les options étaient établies.»

Entre temps, Bromont planche sur sa réglementation pour gérer l’utilisation des pesticides. Louis Villeneuve promet que la Ville n’ira pas de main morte avec son règlement qui devrait être adoptée en 2021.

«On travaille très fort sur un plan, a-t-il indiqué. L’année prochaine, ça va être clair, l’entrée en vigueur de toute la réglementation sur les pesticides à Bromont. On va être très sévères.»

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Me notifier des