La lutte au gaspillage alimentaire prend de l’ampleur dans Brome-Missisquoi

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
La lutte au gaspillage alimentaire prend de l’ampleur dans Brome-Missisquoi
Lyne Bessette, députée fédérale de Brome-Missisquoi, et Yves Barabé, président du CAB de Farnham, procèdent à l’allumage symbolique de la cuisinière. (Photo : Le Guide - Claude Hébert)

COMMUNAUTÉ. En plus d’avoir accès aux denrées non périssables récoltées à l’occasion de la guignolée, les usagers des banques alimentaires de Brome-Missisquoi peuvent désormais s’approvisionner en produits frais grâce à la générosité d’une dizaine de producteurs maraîchers de la région qui leur refilent leurs surplus entre juillet et octobre.

Une vingtaine d’épiceries, hôtels, restaurants et autres fournisseurs collaborent également à la réalisation de ce projet. Tous les donateurs reçoivent des reçus de charité en retour de leur contribution.

«Des bénévoles passent prendre les paniers de fruits et légumes directement à la ferme, puis les redistribuent le même jour à la Cellule jeunesse (Cowansville), au Centre Marguerite Dubois (Bromont) et aux banques alimentaires implantées par les Centres d’action bénévole de Farnham, de Bedford, de Sutton et de Cowansville», explique le directeur général du CAB de Farnham.

Les six organismes bénéficiaires se sont partagés plus de 15 000 livres de fruits et légumes invendus en 2019, comparativement à 6500 lb en 2018, 4200 lb en 2017 et 2900 lb en 2016. Ils ont également été en mesure de redistribuer ou de transformer plus de 22 000 livres de viande, denrées sèches et produits de boulangerie (voir tableau).

Cuisine communautaire

L’ouverture d’une cuisine communautaire axée sur la transformation, dans une ancienne pizzéria de Farnham, permettra par ailleurs d’intensifier la lutte au gaspillage initiée par la Table en sécurité alimentaire de Brome-Missisquoi.  Le nouvel établissement utilisera une partie des surplus offerts par les producteurs maraîchers de la région pour la préparation de soupes, sauces, plats surgelés, légumes blanchis et congelés.

«L’an dernier, plus de 4000 livres de légumes ont été transformées dans le cadre d’un projet-pilote avec l’organise Pleins Rayons, de Cowansville. Au-delà de 10 000 repas ont par ailleurs été servis à des ménages à faibles revenus de Brome-Missisquoi grâce à l’implication d’une trentaine de bénévoles ayant réalisé plus de 1500 heures de travail», ajoute M. Valiquette.

 

Surplus de denrées recueillis en 2019

  • 15 000 livres de fruits et légumes
  • 12 000 livres de boulangerie
  • 5000 livres de viande
  • 5000 livres de denrées sèches
Partager cet article

1
Leave a Reply

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
robinet de cuisine en laiton avec tuyau coulissant Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
robinet de cuisine en laiton avec tuyau coulissant
Invité

J’aime cet article, merci