COVID-19 : quatre élèves de Val-des-Cerfs testés positifs

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
COVID-19 : quatre élèves de Val-des-Cerfs testés positifs
Quatre élèves de Val-des-Cerfs ont été infectés par le coronavirus rapporte la direction générale. (Photo : Deposit Photos)

ÉDUCATION. Le Centre de services scolaire du Val-des-Cerfs (CSSVDC) a reçu un premier signalement de COVID-19, vendredi dernier, à l’école secondaire Joseph-Hermas-Leclerc de Granby.

Trois autres élèves, provenant de l’école JHL ou de l’école primaire Sainte-Famille, ont par ailleurs été testés positifs durant le week-end

«À l’heure actuelle, quatre élèves de deux écoles distinctes sont atteints de la COVID-19 et demeurent en isolement à la maison. Pour éviter que ces jeunes soient ostracisés, on prend soin de ne pas fournir trop de détails», confirme le directeur général du CSSSVDC, Éric Racine.

Neuf élèves de Val-des-Cerfs sont par ailleurs en isolement à la maison par mesure préventive.

«Il s’agit de jeunes ayant été en contact étroit avec un élève infecté ou de jeunes dont les parents ont été testés positifs», précise M. Racine.

Ce dernier ajoute que la saison de la grippe est à nos portes et que des élèves peuvent s’absenter de l’école pour des maux de ventre ou parce qu’ils présentent des symptômes s’apparentant à la COVID-19.

«En cette période-ci de l’année, il peut y avoir quelques absences dans une classe sans que les élèves aient été affectés par le coronavirus. Il faut éviter de sauter trop vite aux conclusions», poursuit le directeur général.

À l’heure actuelle, aucun cas de transmission entre élèves n’a encore été signalé dans les établissements du CSSVDC.

On se prépare

Val-des-Cerfs a mis en place un plan d’urgence et est prête à basculer en mode téléenseignement si la situation l’exige, que ce soit dans une classe ou dans une école toute entière.

«Le plan détermine notamment de quelle façon les élèves peuvent récupérer leurs effets scolaires et comment ils peuvent se procurer du matériel informatique tout en définissant les méthodes de téléenseignement», explique N. Racine.

Le DG rappelle que le service de téléenseignement sera disponible advenant la fermeture d’une classe ou d’une école. La trentaine d’élèves exemptés de l’éducation en classe en raison d’un problème de santé personnel ou familial bénéficie également de ce service.

«Les jeunes qui restent en isolement à la maison de façon préventive ou en attendant les résultats d’un test de dépistage n’ont pas accès au téléenseignement. Ils reçoivent cependant de la matière à étudier pour quelques jours de la part de leur enseignant», ajoute M. Racine.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Me notifier des