Estrie ou Montérégie: une résolution qui rallie l’ensemble des maires de Brome-Missisquoi

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Estrie ou Montérégie: une résolution qui rallie l’ensemble des maires de Brome-Missisquoi
La MRC de Brome-Missisquoi est située à la limite est de la Montérégie tout en étant contiguë à la région administrative de l’Estrie. (Photo : Gracieuseté)

TERRITOIRE. Une semaine après un houleux débat sur le projet de changement de région administrative, les maires de la MRC de Brome-Missisquoi se sont finalement mis d’accord sur la marche à suivre dans ce dossier.

Au lieu d’un transfert complet des directions générales et centres de services gouvernementaux en Estrie, le conseil des maires suggère maintenant au gouvernement du Québec d’y aller à la pièce.

La MRC de Brome-Missisquoi demande notamment le maintien de son territoire en Montérégie pour les services du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) et ceux du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP).

Les élus souhaitent par ailleurs que le transfert en Estrie de tous les services du ministère de la Santé et des Services sociaux soit complété le plus rapidement possible. On sait que l’administration des établissements de santé gouvernementaux (hôpitaux, CLSC, CHSLD) relève déjà du CIUSSS de l’Estrie – CHUS alors que plusieurs organismes œuvrant dans le secteur des services sociaux sont rattachés à la direction régionale de la Montérégie.

On demande également que le territoire de Brome-Missisquoi soit rattaché à la région administrative de l’Estrie et soit desservi par la direction estrienne du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH).

Formation d’un comité consultatif

Le conseil des maires a par ailleurs procédé à la formation d’un comité de travail ayant pour mandat de réunir les conditions nécessaires à une transition harmonieuse de certains services gouvernementaux vers l’Estrie.

Le comité devra aussi s’assurer que le montant par habitant versé à la MRC de Brome-Missisquoi dans le cadre du Fonds régions et ruralité 1 soit équivalent ou supérieur au montant par habitant actuellement dévolu à l’Estrie.

Il appartiendra également à ce comité de déterminer laquelle des deux régions administratives (Estrie ou Montérégie) desservirait le mieux la MRC de Brome-Missisquoi dans les dossiers relevant du ministère de l’Éducation, du ministère de la Culture et des Communications, et du ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Les élus demandent aux membres du comité de tenir une première rencontre avant le 31 décembre prochain.

 

LES MEMBRES DU COMITÉ

. Neuf maires: Patrick Melchior, Sylvie Dionne-Raymond, Jean Lévesque, Caroline Rosetti, Sylvie Beauregard, Martin Bellefroid, Louis Villeneuve, Jacques Drolet et Michel Lafrance

. François Bonnardel, ministre responsable de l’Estrie

. Claudine Lajeunesse, DG de l’Agence forestière de la Montérégie

. Robert Desmarais, DG de la MRC de Brome-Missisquoi

. Le président de la Table des préfets de l’Estrie

. Le directeur du MAMH en Estrie

. Un représentant du MAPAQ

. Un représentant du MFFP

. Un représentant de l’UPA de Brome-Missisquoi ou du Réseau Agriconseils

 

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments