Confinement: plus de peur que de mal à Massey-Vanier

Par Xavier Demers
Confinement: plus de peur que de mal à Massey-Vanier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé que le signalement qui a déclenché le confinement de mardi à l’école secondaire Massey-Vanier n’était pas fondé.

À lire aussi: Opération policière en cours à l’école secondaire Massey-Vanier

Le service policier a indiqué que l’enquête était en lien «avec des menaces rapportées à la Sûreté du Québec par une personne qui se trouvait dans l’établissement».

Aucune arrestation n’a été faite à ce jour en lien avec l’incident.

Rappelons que les élèves de l’école secondaire Massey-Vanier avaient été placés de façon préventive en confinement mardi dernier. Hier, les étudiants ont suivi leurs cours à distance.

Il s’agit du deuxième événement du genre à Massey-Vanier en moins d’un an.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments