Un conte à la fenêtre dans les vitrines de la rue Principale à Sutton

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Un conte à la fenêtre dans les vitrines de la rue Principale à Sutton
L’organisme D’Arts et de Rêves est derrière une initiative culturelle pour illuminer la rue Principale et le cœur des Suttonais durant cette période des Fêtes qui s’annonce particulière. (Photo : Le Guide - archives)

FÊTES. L’équipe de l’organisme D’Arts et de rêves de Sutton a mis sur pied l’initiative Un conte à la fenêtre, une idée originale de la Fée du Mile-End, Patsy Van Roost. Du début de décembre jusqu’à la veille de Noël, un conte festif à saveur locale illuminera les vitrines de la rue Principale.

La population pourra consulter un calendrier de l’avent où sera indiquée l’adresse où se poursuivra le récit chaque jour.

«Le projet est né d’une volonté de briser l’isolement en favorisant les échanges spontanés entre les membres d’une même communauté qui souvent se côtoient sans nécessairement se rencontrer, notamment en raison des barrières linguistiques ou générationnelles», indique D’Arts et de rêves par voie de communiqué.

«À cause de la COVID, les temps sont durs, surtout pour les commerçants, a relaté de son côté Patsy Van Roost. Plus que jamais, ça prend de la magie dans nos vies. En lisant le conte à l’extérieur, les gens pourront s’arrêter en toute sécurité et discuter. Je veux provoquer des rencontres, tisser des liens entre des inconnus ou des voisins!»

L’aventure a commencé le 1er décembre à la fenêtre du Comptoir du Marchand de Thé, sur la rue du Dépôt. Des calendriers y ont été distribués de 16h30 à 18h30.

Calendrier

Le calendrier a été conçu par la graphiste-illustratrice d’Abercorn, Marie Bilodeau.

Ils sont distribués à trois endroits, soit Le Cafetier, La Rumeur affamée et le Bureau d’accueil touristique.

Conte local

Le conte a une saveur typiquement locale étant inspiré par des idées des élèves du 3e cycle de l’École de Sutton ainsi que des souvenirs d’aînés de la région.

Il a été composé par deux auteures de Sutton, Marie Clark et Agathe Génois.

«C’est donc tout le village de Sutton qui est invité à participer à ce projet joyeux et rassembleur», a conclu D’Arts et de Rêves.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments