Les maires de Brome-Missisquoi et Haute-Yamaska réclament un retour en zone orange

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Les maires de Brome-Missisquoi et Haute-Yamaska réclament un retour en zone orange
Selon les données publiées cet avant-midi par la Santé publique, on rapportait 4 nouveaux cas dans les RLS La Pommeraie et Haute-Yamaska. (Photo : Journal Le Guide-archives)

PANDÉMIE. Le passage de l’Estrie en zone rouge dans la nuit du 10 mai déçoit les maires des MRC de Brome-Missisquoi et de La Haute-Yamaska. Ces derniers viennent de le faire savoir et demandent à la Santé publique de revenir sur sa décision en accordant à nouveau le code orange aux deux régions.

Les préfets des deux MRC, Patrick Melchior et Paul Sarrazin, se sont manifestés après l’adoption d’une résolution conjointe invitant le directeur de la Santé publique, le Dr Horacio Arruda, à reconnaître les efforts faits par la population de la sous-région ouest de l’Estrie depuis les dernières semaines.

«J’ai contacté mon homologue Paul Sarrazin pour voir avec lui si quelque chose pouvait être fait. On ne met pas en doute le travail de la Santé publique, mais il est difficile pour nous de justifier le passage en zone rouge auprès de nos concitoyens quand les données récentes démontrent que la situation dans Brome-Missisquoi et La Haute-Yamaska est calme et rassurante», indique le préfet de la MRC de Brome-Missisquoi, Patrick Melchior.

Ce dernier affirme que les citoyens, les commerçants et les entreprises respectent bien les consignes de sécurité et qu’un retour au palier orange «ne mettrait pas à mal la population des deux MRC».  Si l’aspect sanitaire est important, dit-il, l’aspect psychosocial l’est tout autant.

Pour le préfet de la MRC de La Haute-Yamaska, Paul Sarrazin, la lutte au virus n’est pas encore gagnée bien que la situation s’améliore. «Je demande à tous nos concitoyennes et concitoyens de maintenir leurs efforts de distanciation sociale, de continuer à porter leur couvre-visage et de continuer à éviter les rassemblements. J’invite aussi tout un chacun à aller se faire vacciner, car c’est par la vaccination que nous parviendrons collectivement à stopper la progression de la COVID-19 et ainsi envisager un retour à la vie normale.»

Selon les données publiées cet avant-midi par la Santé publique, on rapportait quatre nouveaux cas dans les RLS La Pommeraie et Haute-Yamaska pour une population de 150 000 habitants.

La requête des deux préfets a été transmise au premier ministre François Legault, avec copie conforme au ministre de la Santé et des Services sociaux, au directeur national et aux directeurs régionaux de la Santé publique, aux députés des deux circonscriptions, aux maires des deux MRC et aux représentants des médias.

«Nous avons bon espoir d’être entendus, d’autant plus qu’on entend dire que la Montérégie pourrait retourner en zone orange. Il faut rappeler que les MRC de Brome-Missisquoi et de La Haute-Yamaska sont situées à l’extrémité ouest de l’Estrie, tout juste à côté de la Montérégie. Farnham se trouve à 12 km à peine de Mont-Saint-Grégoire», laisse entendre le préfet Melchior.

Avec la collaboration de Claude Hébert

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
jocelyne beland
jocelyne beland
5 mois plus tôt

je suis entièrement d’accord on n’a pas a payer pour lac mégantic et sherbrooke