On court, marche ou roule pour la Maison Au Diapason les 4 et 5 septembre

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
On court, marche ou roule pour la Maison Au Diapason les 4 et 5 septembre
Charlotte Evans, directrice générale de la Maison, de la Fondation et de l’Équipe d’accompagnement Au Diapason. (Photo : Le Guide - Claude Hébert)

SANTÉ. Les citoyens et gens d’affaires de Brome-Missisquoi auront l’occasion de pratiquer une activité sportive en plein air, les 4 et 5 septembre prochain, tout en appuyant la Maison Au Diapason.

«Après une année marquée par le report de plusieurs de nos activités de financement, La marche/La course est de retour pour une douzième édition. Les gens peuvent s’inscrire à cette activité en équipe de dix ou y participer individuellement en choisissant leur propre parcours de marche, de course, de golf ou de vélo. Leur participation se fera à distance, cette fois-ci, faute de grand rassemblement», explique Charlotte Evans, directrice générale de la Maison, de la Fondation et de l’Équipe d’accompagnement Au Diapason.

Au chalet, en camping ou à la maison, seuls, en famille ou entre amis, les participants n’ont que l’embarras du choix. Plus de détails sur le site www.lamarcheaudiapason.com .

Besoins importants

La pandémie a fait mal à la Maison Au Diapason qui a dû reporter sa marche annuelle au mois de septembre 2020 en jumelant l’activité avec son tournoi de golf. La date de la traditionnelle dégustation de vins ayant dû être décalée de plusieurs mois, l’événement s’est par ailleurs tenu en mars dernier de façon virtuelle.

«Les besoins de la Maison sont plus importants que jamais et la collaboration de la population est d’autant plus nécessaire si l’on veut maintenir la qualité et la gratuité des soins palliatifs qui y sont dispensés et permettre aux patients en fin de vie d’écouler leurs derniers moments de la façon la plus sereine possible», indique Luc Harbec, président de la Fondation Au Diapason.

Le présentateur officiel de la Marche et fidèle partenaire de la Maison Au Diapason depuis une quinzaine d’année, Douglas Johnston, du Groupe conseil Johnston Soucy Couture de Desjardins valeurs mobilières, encourage à son tour les membres de la communauté d’affaires à former des équipes de marcheurs et/ou à faire un don à la hauteur de leurs moyens.

Les organisateurs souhaitent amasser 300 000 $ grâce à cet événement. Chaque participant est invité à recueillir 200 $ sous forme de commandite. La contribution suggérée a par ailleurs été fixée à 2000 $ par équipe de dix (l’équivalent de 200 $ par personne).

«2000 $ est le montant nécessaire pour offrir des soins à un patient pendant près d’une semaine», rappelle la DG, Charlotte Evans.

La marche/La course constitue la principale activité de financement de la Maison Au Diapason qui doit amasser 1 M$, bon an, mal an, afin de poursuivre sa mission. Les onze premières éditions de ce grand rendez-vous annuel ont permis de récolter près de 3 M$.

Ambassadrice 2021

Cette année, Carole Inkel, bénévole et ancienne bénéficiaire des services de la Maison Au Diapason, agit comme porte-parole de La marche/La course.

Le conjoint de Mme Inkel, Sylvain, a reçu un diagnostic de cancer le 11 novembre 2012. Ce dernier a été admis au Centre hospitalier de Granby le 29 novembre de la même année avant d’être transféré à la Maison Au Diapason le 8 décembre.

«Quand on apprend que notre conjoint a un cancer fulgurant du cerveau et qu’il est en phase terminale, ça laisse peu de temps pour s’y préparer. Mes fils et moi, de même que les membres de nos deux familles, avons eu la chance de pouvoir accompagner Sylvain pendant quatre jours à la Maison Au Diapason. Les infirmières, les bénévoles et la cuisinière de l’établissement nous ont écoutés et accueillis dans notre épreuve. Le Diapason nous a permis de passer des moments inoubliables en couple et en famille», précise Mme Inkel.

Quatre ans plus tard, soit en août 2016, cette secrétaire médicale à la retraite et ancienne employée du CLSC Yvan-Duquette a décidé de «redonner au suivant» en intégrant l’équipe de bénévoles de la Maison Au Diapason.

«Je suis bénévole aux soins, le lundi soir, et je donne également de la formation aux nouveaux bénévoles. J’y rencontre des gens avec le cœur sur la main qui partagent la même passion que moi», indique-t-elle.

Mme Inkel ajoute que le Diapason est toujours à la recherche de bénévoles et laisse entendre que les personnes ayant à cœur le bien-être des autres ne devraient pas hésiter à se porter volontaires en contactant l’établissement.

«C’est un privilège de prendre soin des gens en fin de vie et je garde un bon souvenir de chacun d’entre eux», affirme-t-elle.

 

LA MAISON AU DIAPASON EN BREF

. 2010 : ouverture de l’établissement

. 126 : patients en moyenne chaque année

. 1400 : patients et familles accompagnées en 11 ans

1 M $ : montant que l’établissement doit amasser chaque année

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments