Nouvelle ère pour la bibliothèque commémorative Pettes

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Nouvelle ère pour la bibliothèque commémorative Pettes
Le maire de Lac-Brome, Richard Burcombe, la présidente du conseil d'administration de la bibliothèque commémorative Pettes, Jane Livingston, et l'auteure Louise Penny (Photo : Journal Le Guide - Xavier Demers)

LITTÉRATURE. Le conseil d’administration de la bibliothèque commémorative Pettes, située au centre-ville de Knowlton, a dévoilé jeudi dernier les plans de son futur agrandissement, un projet évalué à 3,2 M$. Le CA lançait du même coup une campagne de financement visant à aller chercher 1,5 M$.

« Au cours de la transformation que connaîtra le parc Coldbrook, il y a la bibliothèque Pettes, une institution phare de notre communauté, a déclaré la présidente du conseil d’administration de la bibliothèque, Jane Livingston. Un phare qui brillera encore davantage lorsque notre projet sera complété en 2023. La pandémie nous a forcés à mettre le projet sur pause pendant un certain temps, mais avec la fin en vue, nous allons de l’avant avec encore plus d’enthousiasme. C’est un projet qui n’arrive qu’une seule fois par génération et qui permettra d’amener la bibliothèque Pettes au 21e siècle. »

En tout et partout, le CA espère aller chercher 5,2 M$, dont 2 M$ serviront à accroître le fonds d’opération de la bibliothèque. Une demande de subvention de 1,3 M$ a également été déposée auprès du ministère de la Culture et des Communications. La Ville de Lac-Brome a pour sa part investi un montant de 1 M$. La Caisse Desjardins de Waterloo a aussi injecté une somme de 250 000 $ dans le projet.

« Nous avions à ce jour une campagne silencieuse et on a été estomaqués de la rapidité avec laquelle on a amassé quasiment 1,5 M$, a affirmé le président de la campagne de financement, Leslie K. Jones. On est sûrs que d’ici fin décembre nous allons non seulement atteindre notre objectif, mais le dépasser. »

Le projet est né principalement du manque flagrant d’espace à la bibliothèque. « À la bibliothèque, nous nous faisons régulièrement approcher par des groupes communautaires, des individus, des groupes de lecture, qui ont de belles idées, mais nous ne pouvons pas les supporter en raison du manque d’espace, a indiqué Mme Livingston. Notre future bibliothèque aura 332 m2 de superficie derrière la bâtisse existante. Elle donnera directement au parc. Elle se mariera parfaitement avec la bâtisse de style victorien. »

« Il ne fait aucun doute que l’expansion de notre bibliothèque constitue un projet rassembleur pour Lac-Brome, a affirmé de son côté le maire de Lac-Brome, Richard Burcombe. On laissera un legs important puisqu’elle bénéficiera aux nombreuses générations qui nous suivront. De manière plus globale, elle s’intègre à merveille dans la création d’une place publique. C’est un projet unique que la Ville a dans ses cartons depuis quatre ans. »

Les bibliothèques ne sont plus ce qu’elles étaient. Elles évoluent avec la société et deviennent de plus en plus des lieux d’échange et de culture. »

Jane Livingston, présidente du conseil d’administration de la bibliothèque Pettes

La nouvelle portion du bâtiment sera pratiquement tout fait en verre, selon les plans présentés jeudi.

« Nous concevons des bibliothèques depuis plusieurs années, mais celle-ci est particulièrement spéciale, a déclaré l’architecte associé principal de la firme Chevalier Morales, qui est derrière le projet, Stephan Chevalier. Son emplacement est spécial, la communauté est spéciale également, donc, pour nous, même s’il s’agit d’un plus petit projet, c’est possiblement l’un des projets les plus importants sur lesquels on travaille présentement. »

« Quelqu’un a mentionné le mot  »audace » et c’est ce que ce projet a pris, a affirmé de son côté l’auteure de Lac-Brome, Louise Penny. Qui a pensé faire ceci aujourd’hui alors que plusieurs bibliothèques ferment leurs portes? Les gens ont tellement besoin de se tourner vers quelque chose qui sera ici pour des générations. Ce projet va contribuer à la lecture et deviendra un lieu de rencontre pour la communauté. Ce n’est pas uniquement une bibliothèque. Les plus vieux se souviendront des bibliothèques qui étaient poussiéreuses, des endroits où le silence régnait. Ça a beaucoup changé maintenant. »

Les architectes tenteront de conserver les éléments architecturaux de la bibliothèque, qui a été léguée au comté de Brome en 1894, tout en ajoutant une touche moderne au bâtiment.

« Ce projet a deux volets, a affirmé M. Chevalier. Le premier est évidemment le magnifique immeuble qu’est la bibliothèque elle-même, un immeuble que nous aimons et que nous devons respecter. La première partie de notre mandat est de rénover et de prendre soin de ce bâtiment. C’est vraiment la base de notre travail. »

LEGS POUR LES GÉNÉRATIONS FUTURES

La bibliothèque se voudra un legs pour les générations futures.

« Nous devons aussi nous acquitter de notre mandat envers toutes les générations, a déclaré Jane Livingston. Le nouvel immeuble nous permettra de répondre à leurs besoins d’espace et sera avec son laboratoire informatique unique dans notre région, à l’avant-garde des technologies d’aujourd’hui et de demain.

Il s’agit d’un investissement pour les générations futures. »

« Les bibliothèques sont belles – celle-ci est belle – mais, parfois, elles sont mal adaptées aux besoins actuels, a ajouté Stephan Chevalier. Elles ont peu de fenêtres, les pièces sont petites et, globalement, elles ne sont pas au diapason avec ce qui se passe présentement dans le monde des bibliothèques. »

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments