Vingt ans pour le Festival de jazz de Sutton

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Vingt ans pour le Festival de jazz de Sutton
Le fondateur du Festival de jazz de Sutton, Stanley Lake (Photo : (Photo: Gracieuseté))

JAZZ. Le Festival de jazz de Sutton célèbre cette année son 20e anniversaire d’existence. Cette édition spéciale se tiendra du 3 juillet au 4 septembre prochains.

Le festival avait vu le jour en 2001 avec l’initiative de Stanley Lake et de Vicki Tansey. Au départ, l’événement comptait sur trois ou quatre spectacles de jazz présentés durant l’hiver.

« L’idée de base étant de donner la possibilité à d’excellents musiciens de la région de se produire sur scène et de développer un public jazz à Sutton, décrit-on. Voyant l’intérêt du public, l’expérience est réitérée les années suivantes. »

L’ouverture de la Salle Alec et Gérard Pelletier en 2005 verra la formule du festival être modifiée quelque peu. Des spectacles y seront présentés les vendredis et les samedis durant toute la durée du festival.

C’est trois ans plus tard que le festival est officiellement devenu un organisme à but non lucratif, ce qui lui a permis d’accéder à des subventions de tous les paliers gouvernementaux. Ces nouvelles sommes lui ont donné la chance d’accueillir des artistes de renom à Sutton.

Des concerts sont aussi diffusés dans les rues, entre autres, ceux du Homebrew Dixieland Band. Des prestations dans des restaurants se sont également greffées à l’offre culturelle.

À l’instar de plusieurs autres événements culturels, l’année 2020 a été grandement marquée par la pandémie et a forcé des modifications. Le festival a dû interrompre sa collaboration avec la Salle Alec et Gérard Pelletier, fermée en raison des mesures sanitaires. Avec l’autorisation gouvernementale pour des événements extérieurs de 250 personnes, le festival a pu se tenir, au parc John-Sleeth, pour sa 19e édition. Ce sont plus de 1 500 friands de jazz qui ont pu assister à des prestations en plein air l’an dernier.

NOUVEAUTÉS POUR 2021

Le festival verra deux grandes nouveautés s’ajouter à sa programmation cette année.

Des ateliers de jazz se tiendront pour permettre aux jeunes et aux moins jeunes à se familiariser avec le style musical. En tout, ce seront neuf ateliers gratuits qui seront offerts gratuitement avec la collaboration de l’École d’art de Sutton. Pour pouvoir y participer, les intéressés devront s’inscrire sur le site de l’école au ecoleartsutton.com.

Pour conclure le festival, le 4 septembre, un jam session se tiendra avec le Funky Jam Band tout juste après le dernier concert de l’événement, celui du Homebrew Dixieland Band.

En tout, c’est une dizaine de concerts en plein air qui seront présentés tous les samedis de 17h à 19h au marché public. C’est le Isabelle Rachiele Quartet qui ouvrira le bal le 3 juillet. Il sera suivi du Trio Jeffrey May, des Montréal HornStars, du Trio Alex Bellegarde Latin Jazz Trio, du Code Quartet, du Almut Ellinghaus Jazz Ensemble, de SuperNova 4 et Honeysuckle Sisters.

Deux autres endroits accueilleront également des spectacles durant le festival.

Les mercredis de 17h à 19h, les amateurs de jazz ont rendez-vous à la Brouërie de Sutton.

Les samedis, de 11h à 13h, le festival se transporte du côté de la scène Cinetik, derrière le bureau de poste.

Les détails de la programmation sont disponibles sur le site internet du festival au suttonjazz.com.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments