Six organismes communautaires de Brome-Missisquoi reçoivent un coup de pouce du fédéral

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Six organismes communautaires de Brome-Missisquoi reçoivent un coup de pouce du fédéral
La députée fédérale de Brome-Missisquoi, Lyne Bessette, et le président du Centre d'action bénévole de Farnham, Yves Barabé, lors d'une visite des installations l'an dernier. (Photo : (Photo: Journal Le Guide - Claude Hébert))

ALIMENTATION. Une somme d’environ 240 000 $ a été remise à six organismes communautaires de la région, soit les centres d’action bénévole de Sutton, de Farnham, de Cowansville et de Bedford, le Centre de bénévolat Mieux-être de Lac-Brome ainsi que le Centre Marguerite-Dubois de Bromont, dans le cadre de projets destinés à réduire l’insécurité alimentaire dans la région. Ce montant provient du Fonds des infrastructures alimentaires locales du gouvernement fédéral.

« Avec la période difficile que nous traversons, plus que jamais il est de notre devoir de soutenir celles et ceux qui en ont le plus besoin, a déclaré la députée de Brome-Missisquoi, Lyne Bessette. C’est ce que font plusieurs organismes de notre région en s’assurant, entre autres, que personne ne doit compromettre son alimentation en raison de ses moyens financiers. »

C’est le Centre d’action bénévole (CAB) de Sutton qui obtient la plus grande part du gâteau avec un montant de 126 473 $ pour son projet de Maison des générations, qui se situera à l’Église Olivet.

« Ça cadre dans notre projet d’envergure intitulé la Maison des générations qui consiste à la transformer d’une église qui va héberger notre banque alimentaire, la popote roulante, la cuisine collective, une foule d’activités de repas-partage, de café-rencontre, a expliqué la directrice du CAB de Sutton, Janna Hubacek. Le thème fédérateur du projet, c’est vraiment la nourriture parce qu’on sent que l’alimentation, c’est la santé et c’est aussi ce qui rassemble les gens. »

Cette aide lui permettra également de participer plus activement à l’initiative antigaspillage de la MRC.

« Concrètement, les systèmes alimentaires qu’on va mettre en place vont optimiser nos ressources financières, a ajouté Mme Hubacek. Le CAB de Sutton n’a jamais eu de cuisine ni d’espaces d’entreposage adéquats. »

Les CAB de Cowansville, de Farnham et de Bedford ainsi que le Centre Marguerite-Dubois toucheront de leur côté un montant dans le cadre de leur initiative pour contrer le gaspillage alimentaire dans la MRC. Chaque CAB pourra améliorer ses installations avec les sommes reçues.

Le CAB de Farnham mettra la main sur 34 832 $ pour faire l’acquisition d’un congélateur qui permettra d’entreposer et de distribuer des denrées pendant toute l’année sur tout le territoire de Brome-Missisquoi.

« On est certains que ça va favoriser l’amélioration de la santé et du bien-être de la population de notre territoire en général, a affirmé le directeur du CAB de Farnham, Jean Valiquette. La présente subvention va améliorer nos infrastructures de congélation. Pour nous, ce qui est important, c’est l’anti-gaspillage. Tous les partenaires avec lesquels j’ai le plaisir de travailler et nous travaillons fort pour faire en sorte qu’il y ait moins de gaspillage. »

De son côté, le Centre Marguerite-Dubois à Bromont utilisera le montant reçu du fédéral pour aménager une cuisine dans un espace qui lui sera réservé dans le nouveau Centre multisports Desjardins, qui abritera également le vélodrome. L’organisme bromontois a obtenu une subvention de 26 059 $.

« On cuisine et on transforme beaucoup pour les personnes en perte d’autonomie », a expliqué la directrice du Centre Marguerite-Dubois, Valérie Marin.

Pour sa part, le CAB de Cowansville recevra 17 506 $ qui lui permettra d’aménager sa cuisine qui sera utilisée pour transformer des aliments et les distribuer via sa banque alimentaire et à ses partenaires, a indiqué la directrice de l’organisme, Nathalia Guerrero Vélez.

Le CAB de Bedford se servira du montant de 6 030 $ du Fonds d’infrastructures alimentaires pour améliorer ses chambres de congélation et de réfrigération.

« C’est super important parce qu’on fait une grosse récolte de légumes dans les fermes, a affirmé la directrice du CAB de Bedford, Marie-Josée Proteau. Ça nous prend de l’espace pour les entreposer, les conserver puis les redistribuer. »

CENTRE DE BÉNÉVOLAT MIEUX-ÊTRE

Le Centre de bénévolat Mieux-être, basé à Lac-Brome, fera l’acquisition d’appareils électroménagers et rénovera sa cuisine communautaire avec le financement obtenu, a indiqué le président de l’organisme, Gilbert Rotherham.

Il recevra un montant de 31 116 $ pour son projet.

FONDS DES INFRASTRUCTURES ALIMENTAIRES

Il s’agit de la deuxième phase du programme du Fonds des infrastructures alimentaires locales. Le programme est d’une durée de cinq ans et dispose d’une enveloppe de 50 M$.

Lors de la première phase de demandes, en 2019, le Fonds avait permis d’appuyer 362 projets partout au Canada pour un total de 6,6 M$.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments