Le barbier Yvan Rheault fait ses adieux à Cowansville

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Le barbier Yvan Rheault fait ses adieux à Cowansville
Le barbier Yvan Rheault en compagnie de son tout dernier client, Martin Frégeau. (Photo : (Photo: Le Guide - Claude Hébert))

AFFAIRES. Héritier d’une longue tradition familiale, le barbier cowansvillois Yvan Rheault a fait ses adieux à Cowansville, voilà quelques jours, après 40 ans de service.

Les Rheault travaillent ciseaux et rasoir à la main, derrière une chaise de barbier, depuis de nombreuses décennies.

Joseph Rheault, un fermier de Saint-Sylvère, coupait déjà les cheveux de ses voisins et de ses concitoyens au début du siècle dernier. Quatre des fils de Joseph et l’une de ses filles ont par la suite appris le métier de barbier. Cinq de ses petits-enfants ont également fait carrière dans le même domaine.

DE PÈRE EN FILS

-Jean-Louis Rheault, fils de Joseph et père d’Yvan, a opéré un salon de coiffure sur la rue John, en face de l’école Rivier, de 1953 à 1973. Il a relocalisé son barbershop dans un petit local commercial de la rue Sud, la même année, après l’expropriation de sa propriété par la Ville de Cowansville.

Yvan s’est joint à l’entreprise familiale en 1981 et a fait équipe avec son père jusqu’en 1990. Lors du départ à la retraite de ce dernier, il a poursuivi sa carrière en solo.

« À mes débuts, une coupe de cheveux coûtait 5,50 $, soit quatre fois moins que le tarif actuel », signale notre interlocuteur.

Ce dernier estime avoir servi près de 200 000 clients, au rythme de 5000 clients par année pendant quatre décennies.

« J’ai réduit ma semaine de travail dès l’âge de 45 ans en coupant les soirées du jeudi et du vendredi. Les journées de 12 heures, debout derrière une chaise, ça devenait trop dur pour moi », explique-t-il.

UN DERNIER CLIENT

Yvan Rheault a toujours la même passion pour son métier quatre décennies après ses débuts en affaires.

« Si le travail est exigeant sur le plan physique, en revanche, ça n’a rien de stressant. Je connais mes clients et je les ai vus grandir, vieillir, changer de job et se marier. Plusieurs d’entre eux ont continué à venir au salon avec leurs enfants », affirme-t-il.

Ce dernier ajoute que ses relations avec la clientèle lui apportent beaucoup et font en quelque sorte « partie de la paye ».

Le barbier cowansvillois a reçu un dernier client, il y a quelques jours, à son établissement de la rue Sud.

Ce fidèle client se nomme Martin Frégeau et a fréquenté le barbershop des Rheault pendant 45 ans à raison d’une dizaine de fois par année. Si on fait le compte, ça doit bien approcher les 450 visites.

« Je devais avoir trois ou quatre ans lors de ma première visite. C’est Jean-Louis Rheault, le père d’Yvan, qui me coupait les cheveux à l’époque », indique l’homme de 48 ans.

Yvan Rheault et Martin Frégeau ont eu de nombreuses conversations au fil des ans et ont fini par tisser des liens d’amitié.

« Quand j’arrivais au salon, je n’avais pas besoin d’expliquer longtemps le genre de coupe que je désirais. Il savait déjà ce que je voulais », ajoute le client.

ET L’AVENIR ?

Yvan Rheault entend poursuivre dans le métier, à son domicile de Granby, sur une base à temps partiel. Ses clients devront toutefois prendre rendez-vous au 450 3301642.

« J’ai contacté les autorités municipales de Granby et tout est en règle », précise-t-il.

M. Rheault agira par ailleurs comme pasteur à temps plein pour l’église de la Victoire, un établissement situé au coin des rues Cowie et Saint-Charles.

« Ça fait dix ans que je m’implique au sein de cette communauté et ma préretraite me permettra d’être encore plus présent auprès des croyants », indique-t-il.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Jonathan Charron
Jonathan Charron
1 mois plus tôt

Bravo, et je tiens à dire que c’est et sera toujours excellent coiffeur. Merci pour tout ses années.

Yvan Rheault
Yvan Rheault
1 mois plus tôt

Merci cher Jonathan

je garde de bons souvenirs de toi également. Au plaisir de te revoir !