Rentrée scolaire: le concept de bulle-classe aux oubliettes?

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Rentrée scolaire: le concept de bulle-classe aux oubliettes?
Val-des-Cerfs prévoit un retour en classe quasi normal (Photo : Depositphotos)

ÉDUCATION. À moins d’un changement de dernière minute, la rentrée scolaire sera marquée par l’abandon du concept de bulle-classe et des contacts de plus fréquents entre les élèves d’une même école à la récréation et sur l’heure du dîner.

«Ça va donner un vent de fraîcheur à tout le monde, aussi bien aux élèves qu’aux enseignants, aux professionnels et aux autres employés. Les jeunes prendront plaisir à retrouver leurs amis des autres classes durant la récréation et à l’heure du dîner», signale Pascale Dubé, directrice des services éducatifs au Centre de services scolaire du Val-des-Cerfs.

Les activités parascolaires devraient également reprendre comme à l’accoutumée, mais le passeport vaccinal sera toutefois exigé pour les activités à haute intensité. Les sports de contact notamment.

«Le ministère de l’Éducation devrait dévoiler d’ici peu la liste des activités entrant dans cette catégorie», précise Mme Dubé.

Règles sanitaires

Les élèves ne seront pas tenus de porter le masque en classe, mais devront continuer à l’utiliser dans les escaliers, les corridors, au comptoir de service de la cafétéria et dans les autres aires communes. Le masque sera également obligatoire dans l’autobus, où chaque élève se verra assigner une place bien précise qu’il devra occuper jusqu’à nouvel ordre.

Les enseignants devront porter le masque lors des contacts rapprochés avec les élèves, mais pourront le retirer lorsqu’ils seront au-devant de la classe.

Les consignes de distanciation physique (le fameux 2 mètres de distance) et d’hygiène personnelle (lavage des mains fréquents) demeurent également en vigueur.

Changements

Val-des-Cerfs  a opté pour une date de retour en classe identique (mardi 31 août) pour les jeunes du primaire et du secondaire. Les enfants du préscolaire bénéficieront d’une entrée progressive comme à l’accoutumée.

«Les ressources matérielles sont à pied d’œuvre, ces jours-ci, pour voir à l’entretien des systèmes mécaniques de ventilation et s’assurer que la ventilation naturelle (ouverture des fenêtres) soit adéquate dans l’ensemble de nos établissements», indique la directrice des services éducatifs.

Le ministère de l’Éducation entend prioriser certains apprentissages en 2021-2022 et ce, pour une deuxième année consécutive.

«La nouvelle année sera également marquée par le retour des examens du ministère à la fin du printemps. On s’attend toutefois à certaines modifications, particulièrement pour les élèves du premier cycle du secondaire», ajoute Mme Dubé.

Le soutien psychologique et technique à l’intention du personnel (causeries, activités d’écoute) sera par ailleurs maintenu.

«Nous avons été témoins de plusieurs démonstrations exemplaires, l’an dernier dans les écoles de Val-des-Cerfs, au chapitre de l’innovation et de la créativité. Certaines de ces nouvelles façons de faire font désormais partie de notre quotidien», poursuit notre interlocutrice.

Apprentissage

Pascale Dubé laisse entendre que le taux de réussite des élèves est demeuré sensiblement le même et que l’écart avec le taux d’avant la pandémie reste minime. Les finissants, ajoute-t-elle, ont été en mesure d’acquérir les principales notions de base en dépit de conditions d’apprentissage parfois difficiles.

«Le service de tutorat qui a été bonifié à l’occasion de la pandémie demeure en place cette année encore», précise-t-elle.

Les cours de rattrapage offerts l’été dernier en présentiel et en ligne (une nouveauté) ont également contribué à faciliter la tâche aux élèves en difficulté.

«Il n’y a pas eu d’explosion du nombre d’inscriptions aux cours d’été. Le nombre de participants s’est maintenu ou a même légèrement diminué», note Mme Dubé.

Les plus récentes données sur le décrochage scolaire seront disponibles plus tard à l’automne, mais les autorités de Val-des-Cerfs demeurent également optimistes à ce chapitre.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments