Les policiers présents pour la rentrée scolaire

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Les policiers présents pour la rentrée scolaire
Bien que l'opération "retour en classe" revient annuellement, les intervenants appelés à surveiller les zones scolaires tiennent tout de même à rappeler les bonnes pratiques à ceux et celles qui circulent sur la voie publique. (Photo : (Photo: Gracieuseté))

ÉCOLE.  Vitesse, respect des zones de stationnement et des traverses piétonnières, courtoisie envers les brigadiers, les cyclistes et les écoliers, surveillance des agissements des automobilistes à l’égard des autobus scolaires. Dès le mardi 31 août, les policiers de Granby, de Bromont et leurs collègues de la Sûreté du Québec seront à leur poste pour garantir une rentrée scolaire sécuritaire à plus de 17 000 élèves de la région.

Alors que les jeunes se préparent à retourner sur les bancs d’école, les corps policiers municipaux et la Sûreté du Québec ont réitéré leur intention d’être très présents aux abords des écoles en septembre et tout au long de l’année scolaire. Bien que l’opération «retour en classe» revient annuellement, les intervenants appelés à surveiller les zones scolaires tiennent tout de même à rappeler les bonnes pratiques à ceux et celles qui circulent sur la voie publique.

«Nous avons tous le même objectif, soit la sécurité des enfants et usagers de la route», a rappelé la porte-parole du Service de police de Granby, l’agente Marie-Lise Gagné. «En plus des policiers réguliers, il y aura des effectifs supplémentaires afin d’effectuer des opérations dans ds zones scolaires et de faire respecter les lois et les règlements», a ajouté la policière

Installation de remorque-radar, surveillance en autopatrouille, patrouille à moto et à vélo. Plusieurs opérations de surveillance et de sensibilisation seront menées par les policiers dans les secteurs de la Haute-Yamaska et de Brome-Missisquoi.

«À partir du 1er septembre à Bromont, c’est tolérance zéro.

Nos policiers vont émettre des constats pour les diverses infractions qui vont être constatées dans les zones scolaires», a pour sa part déclaré l’agente aux relations communautaires au Service de police de Bromont, Amélie Vincelette.

Du côté de la Sûreté du Québec, des interventions à proximité des écoles ont d’ailleurs commencé bien avant la rentrée des élèves afin de sensibiliser les automobilistes, a fait savoir le lieutenant Jacques Roy.

«Tout comme nos collègues, ça sera tolérance zéro en Haute-Yamaska et dans Brome-Missisquoi concernant l’application intégrale des règles de conduite.

Il en va de la sécurité des enfants et de tout le monde. On veut que ça fasse d’une manière sécuritaire et aussi que les gens reprennent leurs bonnes habitudes sur le réseau routier.»

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments