L’ACFEM rencontre les principaux candidats fédéraux

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
L’ACFEM rencontre les principaux candidats fédéraux
Les membres de l'Alliance du corridor ferroviaire Estrie-Montérégie ont rencontré les candidats des principaux partis fédéraux par visioconférence pour leur présenter le projet. (Photo : (Photo: Journal Le Guide - archives))

TRAIN. Des membres de l’Alliance du corridor ferroviaire Estrie-Montérégie (ACFEM) ont rencontré par visioconférence les candidats des principaux partis fédéraux afin de discuter du projet et des développements en cours.

L’ACFEM voulait, entre autres, obtenir le soutien des différents candidats à l’élection fédérale, qui se tient lundi prochain.

« Les membres de l’ACFEM étaient unanimes, de nombreux nouveaux candidats sont en lice et il était important de leur présenter cet important projet et de répondre à leurs questions, a déclaré le président de l’Alliance et maire de Bromont, Louis Villeneuve. Le dossier a certainement connu des avancées, mais comme il s’agit d’un projet à long terme il y a encore beaucoup de travail à accomplir et l’ACFEM souhaite que les candidats et candidates confirment leur soutien au projet de l’ACFEM. 

La majorité des candidats ont d’ailleurs donné leur appui au projet. »

ORFORD EXPRESS

L’ACFEM en a également profité pour appuyer le projet de relance du train touristique Orford Express.

Le Groupe PAL+, fondateur et actionnaire du train, avait décidé de fermer le Orford Express l’an dernier après 14 ans.

Le plan de relance consiste à mettre sur pied un train de croisière avec un départ à Montréal en visitant quelques endroits dans les Cantons-de-l’Est.

« Ce projet s’inscrit en droite ligne avec le plan développé par l’ACFEM qui regroupe plusieurs organisations municipales du corridor ferroviaire et qui vise sa sécurisation tout en favorisant le transport de marchandises ainsi que l’établissement d’un service de transport de passagers, a affirmé Louis Villeneuve. Une lettre d’appui a d’ailleurs été transmise au propriétaire du chemin de fer, le Canadien Pacifique, ainsi qu’aux ministres [François] Bonnardel (transports) et [Isabelle] Charest (condition féminine) ainsi qu’aux députés des circonscriptions provinciales concernées par le corridor ferroviaire. L’ACFEM a offert sa pleine collaboration. »

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments