Des citoyens de Brome-Missisquoi marchent pour la protection des forêts

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Des citoyens de Brome-Missisquoi marchent pour la protection des forêts
Les organisatrices locales de la Grande marche pour la protection de la forêt, Arielle Prince-Ferron, de Frelighsburg, et Mélanie Whitham, de Sutton. (Photo : Le Guide – Claude Hébert)

ENVIRONNEMENT. Des marcheurs sont partis des quatre coins de la province, ces dernier jours, et convergent vers la Ville de Québec pour un grand rassemblement qui aura lieu le 16 octobre. Des participants de l’Estrie, de l’Outaouais et de Bellechasse participent notamment à ce mouvement citoyen.

Les marcheurs réclament la protection de l’ensemble des boisés urbains et périurbains ainsi que la création d’une loi facilitant la mise en place d’aires protégées dans les milieux densément peuplés.

Ils font également valoir que la protection des forêts est l’un des meilleurs moyens de contrer les changements climatiques et de ralentir la détérioration de la biodiversité.

Trajet en quatre temps

Dans Brome-Missisquoi, cette grande marche à relais dédiée à la protection des forêts et des milieux naturels québécois, a commencé le 25 septembre et s’est échelonnée sur quatre journées consécutives.

Un premier trajet de Frelighsburg à Dunham, un deuxième de Dunham à West Brome, un autre de West Brome à Bondville et un dernier de Bondville à Waterloo qui ont permis de réunir une centaine de participants de tous âges.

Le déroulement des rencontres était laissé à la discrétion des organisateurs. Dans Brome-Missisquoi, par exemple, les responsables Arielle Prince-Ferron et Mélanie Whitham ont notamment opté pour un chant de ralliement, la lecture d’un poème, un pique-nique et une plantation d’arbre. Divers invités (Laure Waridel, cofondatrice de Mères au front, Danielle Dansereau, de la Fiducie foncière du mont Pinacle, Anny Schneider, autrice, herboriste et slameuse, Maude Lecours, de Faire danser un village, etc.) ont également tenu à s’associer à l’événement par la danse ou par une prise de parole.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments