Corridor ferroviaire Montréal-Lac-Mégantic: le MTQ débloque 450 000 $ pour une étude

Photo de redaction_guide
Par redaction_guide
Corridor ferroviaire Montréal-Lac-Mégantic: le MTQ débloque 450 000 $ pour une étude
L’étude de faisabilité économique permettra d’analyser l’état du corridor ferroviaire Lac-Mégantic–Montréal et de déterminer les travaux requis afin de le rendre sécuritaire. (Photo : (Photo: Journal Le Guide - archives))

TRANSPORT. Le gouvernement du Québec vient de conclure une entente avec la MRC de Brome-Missisquoi et la Ville de Sherbrooke afin d’accompagner l’Alliance du corridor ferroviaire Estrie-Montérégie (ACFEM) dans la réalisation d’une étude de faisabilité économique.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) versera une somme de 450 000 $ à la Ville de Sherbrooke, désignée à titre de fiduciaire dans l’entente, pour l’élaboration de cette étude. Celle-ci permettra d’analyser l’état du corridor ferroviaire Lac-Mégantic–Montréal, de déterminer les travaux requis afin de le rendre sécuritaire pour les usages convoités, d’en estimer les coûts et d’évaluer la pertinence de déplacer ou de bonifier certaines activités. L’étude devra être terminée d’ici la fin de l’entente, prévue en 2023.

«Le gouvernement du Québec est fier d’appuyer la réalisation de cette importante étude visant le développement du transport des personnes et des marchandises sur le corridor ferroviaire Lac-Mégantic–Montréal. L’entente démontre la détermination de chacun à contribuer à la mobilité durable sur le territoire de l’Estrie et de la Montérégie» , indique François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie.

Sa collègue Andrée Laforest, titulaire du ministère des Affaires municipales et de l’habitation se dit heureuse du travail accompli et de la collaboration entre les parties dans ce dossier.

«Nous trouverons ainsi les meilleures manières d’intégrer le corridor ferroviaire. Cela aura certainement un effet positif sur les perspectives économiques de la région», indique-t-elle.

Mise sur pied en juillet 2019, l’ACFEM est le fruit d’une entente intermunicipale entre des partenaires municipaux désirant mettre de l’avant l’utilisation du chemin de fer dans les régions de l’Estrie et de la Montérégie.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments