Investissements majeurs dans les stations de ski de la région

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Investissements majeurs dans les stations de ski de la région

SKI. Tourisme Cantons-de-l’Est lançait la semaine dernière sa saison touristique hivernale dans le cadre d’une tournée des stations de ski de la région. Des responsables de l’organisation ont d’ailleurs visité le Mont Sutton où une dizaine de millions de dollars ont été investis depuis l’acquisition de la station par de nouveaux propriétaires il y a de cela cinq ans.

Plus de la moitié de ce montant a d’ailleurs été spécifiquement débloqué pour améliorer les conditions d’enneigement. Des travaux ont été tout récemment entrepris pour parfaire et actualiser le système d’enneigement du domaine skiable, pour une somme de 1,2 M$.

D’ailleurs, les investissements ne se termineront pas ici, assure la directrice marketing de Mont Sutton, Nadya Baron.

« Il y a un plan stratégique de développement sur lequel la montagne travaille qui est presque prêt à être déposé, rapporte-t-elle. En gros, le plan vise vraiment à continuer d’améliorer l’expérience ski et à se développer sur quatre saisons. Il y a de nouveaux projets, de nouvelles activités qui vont être proposées. On mise beaucoup sur la diversification. »

Mont Sutton assume également pleinement son nouveau virage 4 saisons. Avec l’ajout l’été dernier de nouveaux sentiers de vélo de montagne, des sites de camping et bien évidemment de la tyrolienne, la station a vraiment confirmé son offre à longueur d’année.

« La logique est qu’en investissant dans les opérations estivales, on va pouvoir assurer la pérennité de la montagne, a déclaré Mme Baron. Au niveau de la notoriété, ça aide aussi. On fait face à une pénurie de main-d’œuvre en ce moment, mais de pouvoir assurer des emplois à l’année va nous permettre à ne pas devoir recommencer chaque hiver le recrutement. On va pouvoir offrir des emplois plus intéressants et également rentabiliser les infrastructures. »

À plus long terme, Mont Sutton envisage d’ajouter une offre d’hébergement. C’est d’ailleurs déjà une problématique pour la recherche de personnel, qui est plus compliquée en raison de la pénurie de main-d’œuvre. « Même au niveau de l’embauche de nouveau personnel, l’hébergement abordable, il va falloir que ça fasse partie des priorités de la communauté », affirme Mme Baron. 

Mont Sutton n’a pas seulement investi dans son système d’enneigement, mais s’est également doté de nouveaux équipements de location et d’un portail par radiofréquence. Ce dernier permettra notamment de gérer plus facilement les passeports vaccinaux et autoriser les usagers de la station à ne le montrer qu’une seule fois durant leur séjour.

BROMONT, MONTAGNE D’EXPÉRIENCES

Pour ce qui est de Bromont, montagne d’expériences, c’est une somme de 12 M$ qui a été investie, majoritairement du côté du Mont Soleil.

Un nouveau chalet de 200 places a été aménagé avec un point de restauration et un point de location. La pente-école a également vu sa superficie être doublée. 

Le bistro-bar La Débarque a aussi été rénové en plus de voir son menu être revu et certifié Aliments du Québec.

Quatre tapis magiques ont été ajoutés, deux sur le Versant Soleil et deux autres sur la Remontée des Épinettes et du Midi.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments