Val-des-Cerfs statue sur les secteurs scolaires

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Val-des-Cerfs statue sur les secteurs scolaires
Quelque 110 personnes s'étaient déplacées à avaient assisté à l'auditorium de l'école J.-H.-Leclerc, en novembre dernier, pour assister à la séance de consultation publique sur le redécoupage des secteurs scolaires. (Photo : (Photo: Gracieuseté))

ÉDUCATION. Le conseil d’administration de Val-des-Cerfs a adopté mercredi soir dernier, à la quasi-unanimité, la nouvelle carte des secteurs scolaires situés au nord et au sud de l’autoroute des Cantons-de-l’Est. Onze administrateurs ont voté en faveur de la proposition et une seule a voté contre. Il s’agit de Geneviève Perron, représentante des parents pour le district 2, qui a tenu à enregistrer sa dissidence.

L’adoption de la nouvelle carte constitue l’aboutissement d’un long processus amorcé en juin dernier avec l’adoption d’une résolution confirmant l’intention du conseil d’administration de Val-ces-Cerfs de procéder au redécoupage des secteurs scolaires.

Le CSS du Val-des-Cerfs a dévoilé les grandes lignes de son plan de redécoupage le 20 octobre et tenu une séance de consultation publique le 17 novembre en présence de 110 personnes. Une trentaine d’intervenants ont pris la parole lors de cette rencontre tenue à l’auditorium de l’école J.-H.-Leclerc.

L’administration scolaire a par la suite reçu 46 mémoires précisant la position des différentes parties (municipalités, comité de parents, conseils d’établissement, comité consultatif des services aux élèves handicapés ou en difficulté d’apprentissage) concernées par la nouvelle délimitation du territoire.

Nouvelles limites territoriales

La nouvelle carte des secteurs scolaires, qui prendra effet lors de la rentrée scolaire 2023-2024, prend notamment en compte l’implantation de trois nouvelles écoles primaires au nord de l’autoroute 10 (lab-école de Shefford, école du boulevard Robert à Granby et école de la rue du Mont-Shefford à Granby) et d’une nouvelle école primaire au sud de l’autoroute 10 (école de la rue Nord à Cowansville).

La construction des quatre nouveaux établissements scolaires permettra la création de 1400 places supplémentaires, mais entraînera également des déplacements de clientèle touchant 2200 des 10 600 élèves du primaire.

Environ 14 % des élèves habitant au nord de l’autoroute 10 et quatorze des quinze écoles primaires du secteur seront touchés par la nouvelle délimitation du territoire. L’école Centrale s’en tire sans aucun changement.

Au sud de l’autoroute, 8,5 % des élèves et cinq des vingt-deux écoles seront affectées par le redécoupage des secteurs scolaires. Il s’agit des écoles de Bromont, Cowansville et Saint-Alphonse-de-Granby. Les établissements primaires de Farnham, Bedford, Saint-Armand, Notre-Dame-de-Stanbridge, Frelighsburg, Dunham, Sutton et Lac-Brome sont par ailleurs épargnés.

« Nous avons étudié les multiples avenues possibles. Toutes les pierres ont été revirées, tous les chiffres ont été regardés », prend soin de préciser le président du conseil d’administration, Charles Leblond.

Modifications au plan initial

En réponse aux demandes formulées par les différents groupes concernés par le redécoupage des secteurs scolaires, le conseil d’administration a été en mesure d’apporter quatre grandes modifications au scénario initial.

Les élèves du Domaine St-André, à Bromont, qui devaient être redirigés vers un autre établissement pourront notamment poursuivre leurs études à l’école de La Chantignole .

Certains jeunes de Brigham et d’East Farnham, qui devaient être déplacés à l’école Saint-Léon, seront finalement appelés à fréquenter la nouvelle école de la rue Nord, à Cowansville.

« Cette modification nous évitera de déplacer des élèves de l’école Saint-Léon  vers la nouvelle école », explique Carl Morissette, directeur adjoint à Val-des-Cerfs.

Les modifications apportées à la première version de la carte des secteurs scolaires se traduiront par ailleurs par un retour des élèves du secteur Prairies Beach – un secteur résidentiel de Dunham – à l’école Saint-Léon.

Des rues additionnelles seront par ailleurs ajoutées au territoire de l’école des Bâtisseurs afin d’éviter le démembrement d’un quartier de Granby.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments