Deux propriétaires protègent un terrain de près de 14 hectares à perpétuité

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Deux propriétaires protègent un terrain de près de 14 hectares à perpétuité
Les deux propriétaires du terrain, Robert Robitaille et Yolande Castonguay, Marie Bilodeau de la Fiducie foncière du mont Pinacle et le directeur de la conservation pour Corridor appalachien, Clément Robidoux (Photo : Gracieuseté)

ENVIRONNEMENT. Deux propriétaires, Yolande Castonguay et Robert Robitaille, ont effectué un don de servitude de conservation d’un terrain de 13,75 hectares à Abercorn, ont annoncé Corridor appalachien et la Fiducie foncière du mont Pinacle, deux organismes qui ont appuyé la démarche. Ce terrain est majoritairement composé d’habitats forestiers, de milieux riverains de la rivière Sutton et de milieux humides.

« Nous sommes à la fois fiers et heureux de la réalisation de ce projet qui nous tenait à cœur depuis plusieurs années, a déclaré le couple de retraités. Cette entente de conservation est de nature à contribuer à la protection de plusieurs espèces de plantes, d’insectes et d’animaux dont certaines sont en péril. »

L’une de ces espèces en péril est la tortue des bois. Le terrain protégé situé à environ huit kilomètres au sud du village de Sutton est un endroit propice pour cette espèce.

« Nous savons que cette population a subi un grand déclin en grande partie à cause de l’augmentation des activités humaines dans la région, a indiqué le directeur de la conservation pour Corridor appalachien, Clément Robidoux. Nous sommes reconnaissants du geste posé par la famille afin de contribuer, entre autres, au maintien des milieux naturels pour aider cette population à se rétablir. »

Mme Castonguay et M. Robitaille demeureront toutefois propriétaires du terrain.

« Ce projet est né de discussions avec des amis qui nous ont donné l’exemple, ont-ils relaté. Ils nous ont fait connaître les organismes de conservation pour que nous puissions faire de même et nous sommes très heureux du résultat. »

CONSERVATION

Il s’agit de la onzième servitude de conservation protégée par la Fiducie foncière du mont Pinacle. Ces servitudes totalisent 377 ha d’aires protégées.

« Je suis heureuse que notre organisme soit en mesure de recevoir ce don d’un milieu humide remarquable, situé à l’est de notre territoire d’action, sur le corridor écologique reliant le mont Pinacle au massif des monts Sutton, a affirmé la présidente du conseil d’administration de la Fiducie, qui est également l’une des membres fondatrices du groupe il y a 20 ans. C’est un petit pas de plus dans la pérennité du patrimoine naturel de notre région. Nous sommes confiants que le généreux geste de Yolande et Robert va en inspirer d’autres et faire connaître cette façon concrète de jouer un rôle dans le maintien de la biodiversité. »

De son côté, Corridor appalachien et ses partenaires ont contribué à la conservation de plus de 15 000 hectares de milieux naturels dans le secteur des montagnes Vertes du Nord.

« Chaque hectare protégé est un gain pour la santé de nos écosystèmes, augmente notre capacité à s’adapter aux changements climatiques et contribue au bien-être des collectivités présentes et futures, a déclaré la directrice générale de l’organisme, Mélanie Lelièvre. Toutefois il y a encore énormément à faire. »

Corridor appalachien souhaite d’ailleurs protéger 500 hectares de terrains privés annuellement.

« Ce projet est un exemple concret qui s’insère dans les orientations et recommandations du livre blanc Un plan pour le sud du Québec qui vient juste d’être publié, a relaté Mme Lelièvre. En effet, les propriétaires fonciers qui choisissent de participer à ce mouvement en faisant un don de servitude ou un don de terrain en plein titre, ainsi que les municipalités qui s’engagent à protéger des milieux naturels, détiennent une part importante du potentiel des gains possibles. »

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments