2,2 M$ investis à la clinique d’hémato-oncologie de l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins

2,2 M$ investis à la clinique d’hémato-oncologie de l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins

Le nombre de fauteuils de traitement passe de six à sept, dont cinq patients ont une vue sur le lac Davignon.

Crédit photo : Journal Le Guide - Stéphanie Mac Farlane

SANTÉ. Les patients de Brome-Missisquoi traités en hémato-oncologie bénéficient, depuis peu, d’une nouvelle clinique mise sur pied grâce à un investissement de 2,2 M$. Modernité, espace, lumière et sécurité décrivent ses nouveaux locaux situés au troisième étage de l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins (BMP).

Des 2,2 M$ investis dans ce projet, un montant de 1,65 million de dollars a été versé par la Fondation de l’Hôpital BMP. Le département porte d’ailleurs officiellement le nom de «Clinique Bergeron-Jetté», afin de souligner l’importante contribution de la Fondation Bergeron-Jetté à ce projet. La balance, soit 550 000 $, a été déboursée par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Estrie-Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS).

Améliorations

Autrefois située au rez-de-chaussée de l’établissement de santé, la clinique d’hémato-oncologie, où sont traités les patients souffrant de cancer, a triplé sa superficie, passant de 200 mètres carrés à 700 mètres carrés.

Le nombre de fauteuils de traitement passe de six à sept, dont cinq patients ont une vue sur le lac Davignon. Les patients, qui y sont soignés depuis le 23 avril, ont maintenant plus d’espace, si bien qu’un accompagnateur peut maintenant être présent. L’aire de traitement est passée de 70 mètres carrés à 200 mètres carrés. L’endroit compte aussi deux civières semi-isolées et une complètement isolée. Cette chambre d’isolement possède d’ailleurs sa toilette dédiée. La salle d’attente est passée de huit places à 22 places assises. Une zone est aussi dédiée aux gens présentant des symptômes de grippe. Enfin, la pharmacie se trouve sur le même étage, à proximité des patients.

La nouvelle clinique d’hémato-oncologie prend place dans un espace qui était vacant depuis l’agrandissement de l’hôpital. «De nombreux efforts ont permis la transformation de cette coquille vide du 3e étage en belle clinique d’oncologie. Elle est conçue pour la clientèle et adaptée au travail des équipes cliniques», mentionne Johanne Turgeon, présidente-directrice générale adjointe du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

Hémato-oncologue à l’hôpital BMP depuis 2010, la Dre Shireen Sirhan mentionne que la clientèle au département d’oncologie est en constante augmentation depuis huit ans. «Les cas sont de plus en plus complexes en plus du vieillissement de la population», fait-elle remarquer. Selon des données fournies par la Fondation BMP, plus de 6000 visites médicales et près de 2000 traitements ont été donnés à des patients en oncologie du 1er avril 2017 au 31 mars 2018.

Les anciens locaux du département d’hémato-oncologie, situés au rez-de-chaussée dans l’ancienne partie de l’hôpital, auront prochainement une nouvelle vocation. Ils accueilleront le département d’orthopédie.