Alcool au volant: vague d’arrestations à Granby

En trois jours, les policiers ont arrêté six automobilistes qui conduisaient avec les capacités affaiblies par l’alcool. Devant ces importants chiffres, le Service de police désire rappeler à la population que chacun à sa part de responsabilité.

 

Jeudi dernier, peu avant 14h, Jacques Poulin, 50 ans, a été arrêté derrière le 398, rue Principale après qu’il eut commis une infraction au Code de la sécurité routière à l’angle de Notre-Dame et Saint-Charles.

 

Moins de deux heures plus tard, un autre automobiliste, cette fois-ci, à l’angle de Cowie et Forand a été arrêté.

 

La nuit suivante, à 2h15, un Granbyen de 21 ans est réveillé par les policiers. Sous l’effet de l’alcool, il dormait dans sa voiture dans un stationnement d’un restaurant de la rue Principale.

 

Le 18 février, un conducteur est intercepté à l’angle de Simonds et Principale tandis qu’un autre est arrêté dans le stationnement d’un restaurant de la Principale.

 

Enfin, les policiers reçoivent un appel à 23h18, le 18 février, disant qu’une personne est endormie… sur un feu rouge. L’automobiliste dormait dans sa voiture à l’angle des rues Principale et Saint-Antoine.

 

«Tous les cas ont été décelés sur interception et sur patrouille, ça démontre que nos policiers font leur travail», explique l’agent Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby.

 

Ce dernier souhaite rappeler «qu’on ne conduit pas lorsqu’on boit. Chaque citoyen à sa part de responsabilité. Il faut dire non à une personne qui tente de prendre sa voiture alors qu’elle a pris un verre de trop et tenter de l’empêcher de prendre le volant», dit-il.

 

Heureusement, ces six cas de conduite avec des capacités affaiblies n’ont fait aucun blessé.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments