Besoin de 21 nouveaux médecins d’ici trois ans à La Pommeraie

Pas moins de 21 nouveaux médecins d’ici trois ans seront nécessaires pour combler les besoins sur le territoire du CSSS La Pommeraie, notamment des départs à la retraite, révèle une enquête réalisée l’automne dernier pour le Comité réseau santé et communauté Brome-Missisquoi. Mais déjà, six nouveaux médecins ont été recrutés et devraient venir gonfler les rangs en 2012, a appris l’Avenir & des Rivières.

 

L’étude déposée le 10 janvier dernier précise que les besoins d’effectifs médicaux seront particulièrement criants dans la région de Bromont et Lac-Brome. On a également identifié des besoins important du côté de Waterloo, Bedford, Sutton, Farnham et Cowansville.

 

«Une étude du même genre, réalisée il y a trois ans, avait démontré des besoins importants dans les localités de Lac-Brome et Farnham. Depuis ce temps, des médecins généralistes se sont établis à Farnham, Lac-Brome, Sutton, Bedford et Cowansville au rythme de deux ou trois par année», signale Tania Szymanski, secrétaire du Comité.

 

Nouveaux omnipraticiens
En 2009, on a signalé l’arrivée de quatre omnipraticiens sur le territoire de La Pommeraie. Il s’agit des docteurs Marie-Danielle Gendron (Lac-Brome), Raouf Mikail (Cowanville), Sophie Roy (Cowansville) et Raymond Sorge (hôpital BMP).

 

L’année suivante, c’était au tour des docteurs Patrick Cotton (Farnham), Marie-Pierre Dion (Sutton), Karen Iny (hôpital BMP) et Jennifer Nguyen (médecine interne à BMP) de venir grossir les effectifs médicaux.

 

Depuis 2011, on peut également compter sur la présence des médecins généralistes Christian Léger (Bedford) et Karine Bériault (hôpital BMP).
Selon le Comité réseau santé et communauté Brome-Missisquoi, six médecins viendront gonfler les rangs et s’établir sur le territoire du CSSS La Pommeraie au cours de l’année qui vient. Parmi ceux-ci, on retrouve trois «nouveaux facturants»: les docteurs Adrien Parisier (urgence, hospitalisation et prise en charge), Émilie Leblanc (urgence, obstétrique et prise en charge) et Myriam Ouimet  (urgence, hospitalisation et prise en charge). Trois médecins, qui pratiquent actuellement dans une région autre que la Montérégie, se joindront également aux effectifs déjà en place en 2012.
«Il serait prématuré de publier leur nom, car on ignore pour l’instant si ces médecins ont déjà fait part de leurs intentions aux CSSS concernés», précise Mme Szymanski.

 

Médecine spécialisée
Les efforts déployés au cours des dernières années pour recruter des médecins spécialistes ont également porté fruit.

 

«Tous les postes disponibles ont pour ainsi dire été comblés. Il reste peut-être un poste vacant, tout au plus», indique la porte-parole du Comité.
L’hôpital BMP a notamment pu compter sur l’arrivée de la microbiologiste Sophie Michaud et du radiologiste Laurence Grand en 2009, de la gynécologue Anne Fadin et de l’oncologue Shareen Sirhan en 2010, de l’orthopédiste Étienne Leclerc en 2011.

 


 

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments