Brome-Missisquoi pense plein air

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Brome-Missisquoi pense plein air
Les intervenants touristiques de Brome-Missisquoi étaient réunis au quai municipal de Phlipsburg

Le CLD de Brome-Missisquoi a procédé au lancement de la saison touristique 2013, mardi soir, aux Halles du quai de Saint-Armand.  Avec ses 300 entreprises, ses 4 000 emplois et des dépenses annuelles de l’ordre de 165 M $, l’industrie touristique joue un rôle de premier plan dans l’économie de la région.

«Notre industrie touristique est très dynamique, mais a également ses faiblesses. Les deux tiers des emplois de ce secteur d’activité sont à statut précaire avec beaucoup de postes saisonniers ou à temps partiel. Notre principal défi consiste à augmenter l’achalandage dans la région, à prolonger le séjour des visiteurs et à développer davantage le tourisme quatre saisons de manière à consolider les emplois», indique le nouveau directeur du service tourisme et culture au CLD de Brome-Missisquoi, Denis Beauchamp.

Au dire de ce dernier, beaucoup de gens passent la journée dans Brome-Missisquoi, mais quittent à la fin de la journée pour regagner leur domicile, au grand désespoir des hôteliers de la région.

«Nous avons peut-être fait fausse route en courtisant principalement la clientèle de Montréal et en orientant nos campagnes publicitaires vers la Rive-Sud de la Métropole,deux régions situées à une heure de route de chez nous. Pour corriger le tir, nous entendons concentrer davantage notre offensive promotionnelle du côté de Québec, Ottawa, Toronto et la côte est américaine», signale M.Beauchamp.

Destination plein air

Si Brome-Missisquoi est une destination prisée chez les 45 ans et plus, elle est beaucoup moins populaire auprès des 35-44 ans.

«Cette clientèle connaît bien notre région pour ses montagnes, mais nous aurions avantage à lui démontrer que le ski n’est que l’un de nos nombreux attraits et qu’il y a bien d’autres choses à y découvrir», poursuit M.Beauchamp.

Les élus  municipaux et intervenants touristiques de notre territoire entendent tout mettre en œuvre pour permettre à Brome-Missisquoi de se positionner comme une destination plein air quatre saisons de premier ordre. La réalisation d’une carte destinée aux amateurs de vélo sur route va précisément dans cette direction.

«Cette nouvelle carte présente une dizaine de circuits pour tous les calibres de cyclistes. Les trajets proposés varient entre 50 et 100 km et traversent plusieurs municipalités (Sutton, Lac-Brome, Bromont, Frelighsburg, Saint-Armand, Saint-Ignace, Bedford, etc.) réputées pour leurs cafés, trésors et paysages. Les noms de ces circuits constituent une sorte de clin d’œil à des événements cyclistes de renommée mondiale (la Flèche de Saint-Armand-Farnham, la Boucle gourmande, la Montée de fer, etc.). Un autre tracé (les 100 à B-7) emprunte son nom à l’athlète olympique et paralympique Lyne Bessette, originaire de Knowlton», précise Cynthia Langevin, conseillère aux communications au CLD de Brome-Missisquoi.

La carte vélo fournit également les coordonnées des bureaux d’information touristique, des boutiques de réparation et d’un service de taxi-vélo – disponible 7 jours/semaine 24 heures/jour – qui permet de ramener les cyclistes à leur gîte ou à leur voiture après une longue randonnée (1-877-776-8356).

«La municipalité de Bromont propose par ailleurs aux amateurs de plein air 21 pistes de vélo de montagne et un vélodrome de calibre olympique permettant au grand public de s’initier au vélo sur piste», prend soin de rappeler M.Beauchamp, qui rêve de faire de Brome-Missisquoi la capitale québécoise du vélo.

Guide touristique

Dans le même ordre d’idées, le CLD de Brome-Missisquoi lance également cette année un guide touristique pratique et bilingue de format sac-à-main. Ce nouvel outil répond aux questions les plus élémentaires (quoi faire? où dormir? où manger?) tout en dressant l’inventaire des principaux attraits de la région en matière de plein air, culture et patrimoine, agrotourisme et plaisirs gourmands, boutiques et coins magasinage, spas et détente. La moitié des entreprises touristiques de Brome-Missisquoi sont identifiées dans le guide.

Le parc aquatique de Bromont, la station de montagne Au diable vert (Glen Sutton) et son nouvel attrait touristique Vélo-volant occupent une place de choix dans le guide, au même titre que la Route des vins (deux nouveaux vignobles pour un total de 20 établissements) et le Chemin des Cantons (sept étapes dans Brome-Missisquoi).

«Le Vélo-volant est un circuit surélevé d’un kilomètre qui permet  aux utilisateurs de survoler la forêt pendant une quarantaine de minutes, d’observer le paysage et de prendre des photos. Il s’agit de la première attraction du genre au Québec et de la troisième en Amérique du Nord. La formule est importée de l’Amérique centrale et de l’Amérique latine», résume M.Beauchamp.

Nouveau site Internet

Le CLD de Brome-Missisquoi a par ailleurs consacré beaucoup d’efforts à la création d’un nouveau site dédié au tourisme (www.tourismebrome-missisquoi.ca), qui doit être lancé en grandes pompes dans quelques semaines.

Le service des communications et celui service du tourisme et de la culture ont également travaillé de pair pour la mise au point de diverses applications qui permettront de consulter les guides et circuits touristiques de la région au moyen des appareils mobiles les plus courants (iPhone, GPS, etc.).

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments