Candidat exclu des élections par le DGE

Candidat exclu des élections par le DGE
Jacques-Antoine Normandin

Les électeurs de Brome-Missisquoi auront un choix de moins sur leur bulletin de vote le 4 septembre prochain. Le candidat du Parti indépendantiste, Jacques-Antoine Normandin, a été jugé non éligible en vertu de la Loi électorale.

En septembre 2010, le Directeur général des élections du Québec (DGEQ) annonçait que Bernard Normandin, représentant et agent officiel de Jacques-Antoine Normandin lors des élections provinciales de décembre 2008, a enfreint une loi électorale.

L’agent officiel n’avait pas remis au DGEQ, dans les temps prescrits, le rapport de dépenses électorales et le rapport financier requis, tel que prévu aux articles 432 et 122 de la Loi électorale. Il a alors été condamné à payer une amende de 250 $, plus les frais.

«Le délai pour produire ces rapports était de 90 jours. La candidature de Jacques-Antoine Normandin est donc rejetée», résume Caroline Paquin, agente d’information pour le DGEQ.

M. Normandin, qui se définit comme un «défenseur de la vérité» et qui refuse de payer ses impôts depuis 2001, allègue que le Québec est souverain depuis 1968.

«Je suis prêt à m’impliquer autrement, notamment pour Québec Solidaire. J’ai un bagage de connaissances sans précédent et je souhaite les partager», lance-t-il, fortement en désaccord face à la décision du DGEQ.

M. Normandin souhaite également s’impliquer auprès du Parti des indépendants, dissidents et non-votants de l’état du Québec. «Ce parti politique non juridique a un effet de droit pour les êtres humains naturels sans immatriculation d’assurance-sociale», mentionne la page Facebook de cette formation.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments