COVID-19: Oneka lance un produit désinfectant pour les mains

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
COVID-19: Oneka lance un produit désinfectant pour les mains
Oneka, une entreprise familiale fondée en 2008 par Stacey Lecuyer et Philippe Choinière, a développé un nouveau désinfectant à mains aromatique et non asséchant. (Photo : Gracieuseté)

SANTÉ. Oneka, une entreprise de Frelighsburg spécialisée dans la fabrication de produits pour les cheveux et le corps, lance un désinfectant à mains à base de plantes et d’huiles essentielles.

«Ce n’était pas dans nos plans de lancer un tel produit, mais les gens nous l’ont demandé à maintes reprises depuis le début de la pandémie. On a senti qu’on avait une responsabilité et qu’on pouvait faire une différence en proposant un désinfectant aromatique et non asséchant», explique le copropriétaire, Philippe Choinière.

Le nouveau produit a été mis au point en deux semaines par une petite équipe d’herboristes et de chimistes travaillant sous la direction de la cofondatrice d’Oneka, Stacey Lecuyer.

«Ça prend normalement de trois à quatre mois pour obtenir un numéro de certification de Santé Canada, mais, cette fois-ci, on a pu l’obtenir en trois jours seulement. Le plus curieux dans tout ça, c’est que les gens de Santé Canada sont plus sollicités que jamais alors qu’ils ont dû répondre à plus de 800 demandes de certification depuis le début de la crise», ajoute M. Choinière.

Lancer un produit en période de crise

Oneka a été en mesure de produire 16 000 unités de désinfectant à mains (10 000 contenants de 50 ml et 6000 contenants de 180 ml) au cours des deux dernières semaines. Le produit est également disponible en formats de 500 ml et de quatre litres.

«Il s’agit d’une production exceptionnelle. On s’attend à devoir réduire la quantité au sortir de la pandémie de coronavirus, car l’offre finira tôt ou tard par dépasser la demande. Le désinfectant va cependant conserver sa place dans notre gamme de produits réguliers étant donné que beaucoup de gens auront développé l’habitude de se laver les mains», signale M. Choinière.

Ce nouveau produit à base d’alcool éthylique, de glycérine, d’aloès, d’extraits de sauge, de fleur de calendula et d’huiles essentielles botaniques est actuellement disponible en ligne et dans une vingtaine de magasins d’aliments naturels.

«Le développement du produit s’est bien passé, car on a l’habitude de travailler avec les plantes de notre ferme. Le plus compliqué, ça a été de s’approvisionner en alcool bio et de dénicher des contenants pour l’embouteillage. Les premières unités ont été embouteillées dans du plastique, mais les prochaines seront disponibles dans des contenants de verre», précise le copropriétaire.

L’entreprise familiale planifie par ailleurs le lancement à grande échelle d’un savon à main liquide aromatique et non asséchant. Une première variante à base d’agrumes et une autre à base de cèdre et de sauge.

«Jusqu’à ce jour, ce produit n’était disponible qu’à notre boutique de Frelighsburg. On prévoit le lancer sur le Web et dans les magasins dans un mois environ», indique M. Choinière.

Fondée en 2008, Oneka cultive depuis 2013, dans une ferme bio de Frelighsburg, les plantes utilisées pour la fabrication de ses 25 produits. Les articles de l’entreprise sont disponibles auprès de 600 détaillants au Canada.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments