Cowansville a terminé 2017 avec un surplus de 1 M$

Photo de Stéphanie MacFarlane
Par Stéphanie MacFarlane
Cowansville a terminé 2017 avec un surplus de 1 M$
La Ville de Cowansville a dégagé un surplus de 1 040 156 $. (Photo : Journal le Guide - Archives)

MUNICIPAL. Le bilan financier de l’année 2017 s’est écrit à l’encre verte à Cowansville. La municipalité a dégagé un surplus de 1 040 156 $ l’an dernier. C’est ce qui ressort du rapport financier 2017 récemment déposé à la séance du conseil municipal de la Ville.

Dans son rapport sur les faits saillants des états financiers et sur le rapport du vérificateur externe, la mairesse de Cowansvile, Sylvie Beauregard, explique l’excédent par différents facteurs, notamment l’activité immobilière qui a été vigoureuse sur le territoire cowansvillois. Les droits de mutation payés à la Ville ont dépassé de 187 000 $ le montant estimé.

Cowansville a aussi reçu 109 000 $ de plus que prévu grâce aux bonnes performances à la collecte sélective. La Ville a également épargné 232 000 $ en entretien sur le réseau routier grâce «à un bon contrôle et un suivi rigoureux des dépenses», précise la mairesse.

En outre, Cowansville a réalisé des économies de 89 000 $ sur les frais de financement en raison d’emprunts moins élevés et des taux d’intérêt moins hauts que prévu. Cet excédent d’un peu plus d’un million de dollars représente 4,6 % du budget.

Investissements

La Ville de Cowansville a connu une année 2017 record en termes d’investissements. «Les investissements se sont élevés à 17 418 047 $, soit 10 406 534 $ de plus que 2016», lit-on dans le rapport de la mairesse.

De ce lot, 15,83 M$ ont été dépensés dans les infrastructures, 1,21 M$ dans les bâtiments, 167 229 $ dans les véhicules, machinerie, outillage et équipements divers, tandis que 144 357 $ ont été investis dans l’ameublement et l’équipement de bureau. Enfin, 53 478 $ ont été dépensés pour des terrains.

La mairesse Beauregard souligne que plus de 43 % de ces investissements réalisés l’an dernier ont été financés par des subventions gouvernementales fédérale et provinciale.

Parmi les projets réalisés, notons la rénovation de l’hôtel de ville, la réfection du chalet de la plage, l’aménagement de l’intersection des rues du Sud et Dufferin, la démolition du pont Eugène-Boisvert, l’aménagement d’infrastructures urbaines sur un tronçon de la rue Principale, le prolongement du parc industriel Sud-Ouest ainsi que des travaux d’infrastructure dans les rues Church, Caroline, Westmount, John Willard et le secteur Bernard.

«En tenant compte de ces investissements, la valeur des actifs non financiers détenus par la Ville est passée de 72 250 766 $ à 85 393 085 $, soit une hausse de plus de 18 %», précise la mairesse dans son rapport.

 

Partager cet article