Cowansville adhère au Défi pissenlits

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Cowansville adhère au Défi pissenlits
Cowansville retardera la première tonte des terrains de la caserne incendie, de l'usine de filtration ainsi que celui à côté du jardin communautaire de la place Municipale. (Photo : (Photo: Gracieuseté))

ENVIRONNEMENT. La Ville de Cowansville a annoncé qu’elle retardera la première tonte de pelouse de trois de ses terrains municipaux dans le cadre du mouvement Défi pissenlits.

Ce geste permettra aux abeilles et aux insectes pollinisateurs d’avoir plus de nourriture alors qu’elle est plutôt rare au mois de mai, indique la Ville.

La Municipalité invite également ses citoyens et les entreprises sur son territoire à emboîter le bas en laissant pousser le gazon ou en ne tondant qu’une partie de leur terrain.

« Laisser pousser librement les pissenlits est un geste simple qui permet à chacun de faire sa part pour aider les abeilles, a déclaré la mairesse de Cowansville, Sylvie Beauregard. Il est rare qu’une municipalité demande à ses citoyens de ne pas tondre leur pelouse, mais pour le mois de mai, il y aura une plus grande tolérance quant à l’application de la réglementation. »

La Ville appliquera cette mesure sur les terrains de la caserne incendie, de l’usine de filtration et au terrain adjacent au jardin communautaire de la place Municipale. Cowansville prévoit également l’installation d’affiches pour informer et sensibiliser les citoyens.

Plusieurs municipalités et entreprises adhèrent déjà à ce mouvement, qui est aussi connu sous le nom de « Mai sans tondeuse ».

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments