Cowansville: le projet «Bienvenue au monde» rafle un prix honorifique

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Cowansville: le projet «Bienvenue au monde» rafle un prix honorifique
L’instigatrice du projet «Bienvenue au monde», Édith Cambrini, est entourée de la bibliothécaire Aude McDermott, de la mairesse Sylvie Beauregard (à gauche), et du directeur général de la Fondation BMP, Francis Laramée. (Photo : Le Guide – Claude Hébert)

MATERNITÉ. Le projet «Bienvenue au monde» a non seulement apporté du réconfort à des mères ayant accueilli un premier enfant durant la pandémie, mais a également séduit l’organisation pancanadienne ToileDesArts qui lui décerne aujourd’hui un prix honorifique assorti d’une bourse de 300 $.

Une quinzaine de mères de Brome-Missisquoi ont profité d’une série de cinq ateliers artistiques sur les thèmes de la naissance et de la parentalité, ces derniers mois, pour briser l’isolement et partager leur vécu avec d’autres femmes ayant mis au monde un enfant durant cette période marquée par l’incertitude et la distanciation sociale.

Ces ateliers, offerts à trois reprises en 2021 et 2022, ont permis aux participantes de créer et d’exprimer leurs émotions dans un espace sécuritaire et convivial par le biais de l’écriture et des arts visuels. Le projet leur a également fourni l’occasion de lâcher prise et de s’accorder un peu de temps libre.

«La COVID nous a démontré à quel point on a besoin les uns des autres et comment nos enfants sont chanceux d’être nés dans une communauté accueillante comme la nôtre», indique Édith Cambrini, qui porte à la fois les chapeaux de mère, d’artiste et de co-instigatrice du projet «Bienvenue au monde» avec sa collègue Marilyne St-Pierre, une spécialiste de l’art-thérapie.

Deux recueils réunissant les œuvres des participantes ont également vu le jour grâce au soutien financier de la Ville de Cowansville, de la Fondation Brome-Missisquoi-Perkins et du ministère de la Culture et des Communications.

«La bibliothèque Gabrielle Giroux Bertrand présentera une exposition des œuvres des mamans participantes à l’été 2023», ajoute Mme Cambrini.

Une nouvelle série d’ateliers gratuits sera par ailleurs offerte les 3-10-17-24 novembre et 1er décembre à la Ruche d’art, un atelier d’artistes situé porte voisine de la bibliothèque. Quelques places sont toujours disponibles. Pour information: 514-686-9222.

Quelques témoignages

Les participantes ont visiblement apprécié leur contact avec le monde des arts et en ressortent transformées.

«Ce n’est pas tous les jours que l’on peut parler des joies, des bonheurs et des difficultés de la maternité avec d’autres parents», indique Claire Citeau.

Alexandra Lamontagne abonde dans le même sens.

«Cette activité m’a aidé à surmonter mes inquiétudes et à exprimer ce que j’ai vécu. Ça m’a permis d’aller de l’avant après un accouchement difficile», affirme-t-elle.

Liane O’Donoughue sort également grandie de cette expérience.

«Le contact avec d’autres femmes m’a permis de réaliser que je n’étais toute seule dans cette aventure. Ça m’a aidé à faire le deuil du post-natal que j’aurais aimé avoir», indique-t-elle.

À l’instar des autres mères, Jessie Poitras ne cache pas sa satisfaction.

«Pouvoir sortir de chez soi et voir du monde dans un contexte de pandémie, ça n’a pas de prix. Nous avons eu beaucoup de plaisir, nous avons beaucoup ri», résume-t-elle, d’un ton enthousiaste.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments