Dominique Favreau veut donner le pouvoir au peuple

Dominique Favreau veut donner le pouvoir au peuple
Dominique Favreau

Les électeurs de Brome-Missisquoi auront un 9e choix sur leur bulletin de vote, lors du scrutin provincial du 4 septembre prochain. Dominique Favreau, de la Coalition pour la Constituante, souhaite cependant se démarquer en proposant de redonner le pouvoir à la population.

Enseignante en danse gitane et propriétaire du Studio de danse Caravane à Montréal, cette Suttonaise se dit très préoccupée par les conséquences du système actuel sur l’environnement ainsi que sur l’appauvrissement de la grande majorité de la population.

«Un petit nombre de personnes détiennent des fortunes colossales. L’écart entre les riches et les pauvres se creuse constamment. Et notre Terre continue de subir des dommages importants. Il est temps que de grands changements surviennent. Et selon moi, c’est pour bientôt», lance Mme Favreau.

La candidate de la Coalition pour la Constituante cite, comme exemple, les manifestations populaires en Islande en 2010 (avec la «révolution des casseroles»), qui ont entraîné la démission du gouvernement et l’élection d’une assemblée constituante, formée de citoyens. Elle fait le parallèle avec le «printemps érable», marqué par les grèves étudiantes à travers le Québec.

«Au lieu de continuer avec la fameuse pyramide, où le pouvoir est en haut, les décisions peuvent certainement se prendre selon le modèle d’un cercle, dans un vaste chantier démocratique. Il faut mettre les idées en avant-plan et ne plus privilégier la politique partisane», soutient celle qui se dit emballée par le mouvement des indignés.

Mme Favreau croit que la Coalition pour la Constituante, une nouvelle formation politique qui souhaite tout simplement diriger un gouvernement provisoire durant deux ans, touchera plusieurs électeurs qui ont l’habitude de s’abstenir le jour du vote.

«D’ici la fin de la campagne, je rencontrerai des gens lors d’assemblées en région. Il y a déjà une rencontre prévue à la Brasserie Dunham, le 29 août et possiblement à Sutton. J’ai confiance en notre philosophie, qui amène un vent nouveau», conclut-elle.

Information: www.sansparti.org.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments