La MRC de Brome-Missisquoi envisage de revamper le service régional d’écocentres

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
La MRC de Brome-Missisquoi envisage de revamper le service régional d’écocentres
L'écocentre régional de Cowansville est ouvert à l'année. (Photo : Le Guide - Archives)

ENVIRONNEMENT. Les données compilées par le comité de gestion des matières résiduelles de la MRC révèlent par ailleurs que la desserte des municipalités de l’est de Brome-Missisquoi est moindre depuis la fermeture des écocentres locaux de Bromont, Sutton et Lac-Brome.

Le comité suggère le maintien du statu quo (un écocentre régonal à Cowansville et un écocentre local à Bedford) pour l’année2023, mais recommande d’évaluer – en partenariat avec la Régie intermunicipale de gestion des matières résiduelles de Brome-Missisquoi (RIGMRBM) – la possibilité de «revamper» le service régional d’écocentres afin d’offrir un service de proximité aux municipalités de l’est de Brome-Missisquoi.

À l’heure actuelle, près de 50 % des ménages parcourent 15 km et moins pour se redre à l’un ou l’autre des deux écocentres. L’ouverture d’un écocentre dans l’un des municipalités de l’est de Brome-Missisquoi ferait grimper ce pourcentage à 80 %.

Le comité propose par ailleurs d’augmenter le coût du service des écocentres à 31 $ par porte en 2023.

Bilan de l’écocentre régional

L’écocentre régional opéré par la RIGMRBM a récupéré 3161 tonnes métriques de matières au cours des trois premiers trimestres de 2022 comparativement à 4114 tonnes pour les quatre trimestres de l’année 2021.

À la suite de l’ouverture du nouvel espace de réemploi, le 22 août dernier, huit tonnes de matières ont été détournées de l’enfouissement en un mois.

On a toutefois constaté une baisse au niveau de la collecte des résidus domestiques dangereux (RDD) durant l’année en cours.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments