Frelighsburg: trois conseillers claquent la porte

Par Josiane Noiseux
Frelighsburg: trois conseillers claquent la porte
La municipalité de Frelighsburg traverse une autre crise politique. Trois conseillers abandonnent leur poste à moins d’un an des élections municipales.

Rien ne va plus au conseil municipal de Frelighsburg. Le maire Jacques Ducharme vit sa première crise politique depuis son élection en février 2012. Pas moins de trois conseillers municipaux viennent de remettre leur démission. Les ex-élus pointent du doigt l’actuelle administration qui comporterait d’importantes lacunes, soutiennent les démissionnaires. 

Les conseillers Michèle Desmarais, Gérald van de Werve et Pierre Parent ont annoncé coup sur coup la fin de leur mandat au cours des derniers jours. Selon les ex-politiciens, un laisser-aller administratif notamment à la direction générale pousserait la municipalité vers le gouffre.

Pour appuyer leurs dires, les démissionnaires font allusion, entre autres, à la nomination d’Anne Pouleur à titre de directrice générale, survenue il y a de cela près de dix ans. Les ex-élus prétendent que la DG ne possède pas les connaissances nécessaires pour assurer les fonctions de ce poste.

«Sans nomination ou études de ces capacités, Mme Pouleur s’est vu octroyer le poste de directrice générale. Malheureusement, je crois qu’elle s’est retrouvée avec une importante charge sur les bras et qu’elle essaie de faire du mieux qu’elle peut. Certains membres du conseil croient que cette gestion est correcte. Moi, je ne suis pas de cet avis et je suis inquiète pour la municipalité», explique Mme Desmarais. 

Déterrer de vieux dossiers

Pour Gérald van de Werve, la démission des trois conseillers à Frelighsburg se veut le résultat d’une situation allant à l’encontre des valeurs et des principes de ces derniers. Aucun d’eux ne souhaite s’associer au type de gestion qui prévaut dans la municipalité de Frelighsburg.

«On nous a promis de régler le problème et que la DG allait suivre des séminaires et des formations. Rien n’a été fait. Le maire (Jacques Ducharme) n’a pas tenu sa promesse. Et présentement, il fait tout le travail à sa place. Il est devenu très centralisateur», déplore M. van de Werve.

De son côté, Pierre Parent déplore l’abolition de la gestion participative et collective autour de la table du conseil. «J’ai l’impression d’être de moins en moins utile. Nous avons chacun nos forces et elles ne semblent plus servir. Je ne suis pas conseiller pour seulement aller voter lors des assemblées», exprime ce dernier.

À l’approche des élections municipales, Michèle Desmarais se questionne déjà sur le futur de la gestion administrative de sa localité.

«Monsieur Ducharme consacre beaucoup de temps et d’énergie pour sa ville. S’il n’est pas réélu lors des prochaines élections, que va-t-il se passer?», s’inquiète l’ex-conseillère.

«Je ne peux assurer aux citoyens qu’ils bénéficient du meilleur service et rien n’est à espérer en terme de changement. Je tiens pour compte mes valeurs et je crois que je ne suis pas la bonne personne pour ce poste», souligne cette dernière.

 Journalleguide.com a tenté d’obtenir les commentaires de la directrice générale, Anne Pouleur, à la suite de la sortie publique des ex-conseillers municipaux. Cette dernière n’a pas voulu commenter le dossier.

Le maire Jacques Ducharme a toutefois tenu à livrer le fond de sa pensée et à prendre la défense de Mme Pouleur. «Ceci m’apparait très vexatoire. Absente suite à un congé de maladie pour excès de stress, la directrice générale est actuellement en retour progressif au travail. Médicalement, nous avons suivi la règle du processus. Certains conseillers m’ont demandé de réaliser une évaluation de ses compétences, mais aucun n’a pu me présenter de précédents pour justifier cette demande», déclare le maire.

«Depuis mon arrivée, la ville se porte beaucoup mieux qu’à l’origine. Elle va même très bien. Pourquoi déterrer de vieux dossiers? Nous avons besoin de temps pour tout mettre dans l’ordre, mais le but du conseil actuel est d’aller de l’avant», conclut le maire Jacques Ducharme. 

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments