Gens de Bromont «engagez-vous»!

Par Ugo Giguere
Gens de Bromont «engagez-vous»!
Les citoyens

Bromont a travaillé durant plus de deux ans avec ses citoyens, entreprises et institutions pour élaborer un plan de développement durable, pas question de laisser le document moisir sur une tablette. La Ville lance plutôt un appel à l’engagement avec la mise en ligne d’une plateforme interactive.

«Engagez-vous», demande la nouvelle campagne promotionnelle du plan de développement durable de Bromont. Citoyens, dirigeants d’entreprises et administrateurs d’institutions sont invités à prendre des engagements fermes en lien avec le développement durable.

À l’adresse «www.bromont.com/pensetaville», une plateforme semblable à un réseau sociale permet aux gens de s’inscrire et de dévoiler publiquement les actions qu’ils veulent poser. Pour ceux et celles qui tiennent à demeurer discrets, il est aussi possible de le faire de façon complètement anonyme. Les statistiques reliées à votre inscription seront tout de même comptabilisées.

Pour s’inscrire, il est obligatoire de prendre un engagement pour chacun des cinq thèmes. Il faut donc poser un geste en lien avec l’économie, le territoire, l’eau, la communauté et les ressources.

En date d’aujourd’hui, 21 citoyens et 4 entreprises ou organismes sont inscrits. Parmi eux, la mairesse Pauline Quinlan et son mari Patrick s’y retrouvent. Sur leur fiche, on apprend qu’ils ont prévu de poser 19 actions, dont celle de «planter un arbre par année avec chacun de nos dix petits-enfants».

Avis à ceux qui seraient tentés de ne pas s’engager sérieusement, le site va vous relancer. «Il va y avoir un envoi automatisé de rappels pour qu’il y ait un suivi auprès des gens inscrits», confirme la directrice des communications Catherine Page dont ce sera la responsabilité.

Le public est aussi invité à surveiller la section «nouvelles et idées» qui se veut à la fois une source d’inspiration pour des gestes à poser et en même temps une source de trucs et astuces.

«On veut que le plan demeure vivant», explique le directeur du développement durable Jean-François Vachon. Sans vouloir trop s’avancer, les représentants de la Ville de Bromont espèrent une réponse massive de la communauté.

Bromont et environs

Bien que le plan soit celui de la Ville de Bromont et qu’il soit hébergé sur son site Internet, la mairesse Pauline Quinlan lance aussi l’invitation à ses voisins. «Si les gens de Granby qui viennent travailler dans notre parc industriel sont intéressés à faire du covoiturage, par exemple, et qu’ils veulent le partager. On les invite à le faire», propose-t-elle.

Pour renchérir, Jean-François Vachon souligne que le développement durable ne connaît pas de frontières. «Les gaz à effet de serre qui ne sont pas produits dans les municipalités qui nous entourent, c’est aussi profitable pour Bromont», fait-il remarquer.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments