Gilles Alarie priorise l’éducation

Gilles Alarie priorise l’éducation

Gilles Alarie

Les électeurs de Brome-Missisquoi ne manqueront pas de choix le 4 septembre prochain. Un second candidat indépendant, Gilles Alarie (le 8e en tout pour la circonscription), verra son nom inscrit sur le bulletin de vote pour le scrutin provincial. Sa priorité: l’éducation.  

Âgé de 50 ans et originaire de Waterloo, cet opérateur chez IBM à Bromont n’en sera pas à sa première expérience en tant que candidat.

«J’ai déjà tenté ma chance comme commissaire, il y a une dizaine d’années. Je ne souhaitais pas que mon adversaire l’emporte par acclamation. J’adore d’ailleurs le contact avec les gens et j’ai de la facilité à communiquer mes idées», explique M. Alarie.

Président de l’Association des parents du Cégep de Granby, le candidat indépendant est impliqué dans le domaine de l’éducation depuis 20 ans.

«J’ai à coeur que nos enfants puissent bénéficier des meilleures conditions possibles pour apprendre à l’école. C’est notre relève, il ne faut pas l’oublier», allègue celui qui s’inquiète également face au projet de Plan Nord et à l’environnement en général.

Gilles Alarie a l’intention de véhiculer son message par le biais des médias sociaux, dont Facebook. Mais il rencontrera également beaucoup d’électeurs d’ici le 4 septembre.

«Contrairement au député Pierre Paradis, je connais très bien le secteur de Waterloo, Shefford et Warden. Et dans mes activités professionnelles, j’ai souvent fait affaire avec des gens de partout dans Brome-Missisquoi. J’espère donner une option intéressante et une autre manière de voir les choses», conclut-il.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments