Goulet menace de clôturer le lac Coupland

Véritable petit coin de paradis sur la montagne de Shefford, le lac Coupland et le boisé qui le borde sont pourtant les propriétés de la Ville de Granby qui y tire 6% de son eau potable. Elle n’est toutefois pas la seule à profiter de ce joyau, alors que baigneurs et randonneurs s’y donnent rendez-vous. Une pratique à laquelle le maire de Granby veut mettre fin sous peine de clôturer le lac!

 

«Il faut que ça arrête, il n’est plus question d’avoir accès au lac, sinon on va devoir mettre une clôture «Frost» de huit pieds», a laissé entendre Richard Goulet. Fini la baignade, fini les feux de camps près du plan d’eau ou toute autre activité sur le terrain de Granby.

 

Dans une résolution adoptée par le conseil municipal, lundi soir, on apprend que la Sûreté du Québec et le personnel du Canton de Shefford ont été sollicités pour accroître la surveillance des lieux. On leur demande d’intervenir lors de la présence de gens et à la SQ «d’interpeller toute personne présente sur [la] propriété du lac Coupland».

 

Lentement mais sûrement, le développement immobilier fini par atteindre les rives du plan d’eau. Du côté opposé à la propriété de Granby, d’imposante résidence font leur apparition. À certains endroits, les bandes riveraines seraient même menacées.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments