La ferme cidricole Équinoxe relève le défi de la diversification

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
La ferme cidricole Équinoxe relève le défi de la diversification
La ferme cidricole Équinoxe propose un bel assortiment de cidres fermiers aux noms évocateurs. Ces produits sont disponibles en ligne et à la boutique. (Photo : (Photo: gracieuseté - Marjorie Cote))

AGROALIMENTAIRE.  Deux ans après l’acquisition du verger de la famille Goyette, Marc-Antoine Arsenault-Chiasson et Audrey-Anne Lussier commencent à récolter le fruit de leurs efforts.

Ces deux gradués de l’Université Laval – lui en agronomie et elle en droit – avaient des projets plein la tête et de l’ambition à revendre quand nous les avons rencontrés peu de temps après la transaction.

Leur objectif initial: diversifier les sources de revenus de cette exploitation agricole écologique de dix hectares en misant sur l’agrotourisme, la vente directe aux consommateurs et la transformation de la pomme et de divers autres petits fruits (poire, prune, pêche, cerise, camerise, argouse) .

Spécialités

Au cours des derniers mois, les nouveaux propriétaires ont notamment développé une gamme de produits dérivés de la pomme (jus, gelée, beurre de pomme, caramel fleur de sel, ketchup aux fruits, etc.).

Grand amateur de boissons désaltérantes, Marc-Antoine a consacré plusieurs heures à l’élaboration de cidres fermiers issus du verger de 3500 arbres fruitiers.

« La récolte de l’automne dernier a été pressée, puis a passé l’hiver dans le chai. En avril, nous avons commencé l’embouteillage et l’étiquetage des produits. Au-delà de 13 000 bouteilles de 750 ml ont ainsi été produites », résume l’agronome de formation.

L’entreprise propose aujourd’hui cinq cidres aux noms évocateurs: Azimut, Amalgame, Pagaille, Symbiose et Retrouvailles. Deux autres cidres, Volage et Alternance, viendront s’ajouter à la gamme de produits.

« Le taux d’alcool de nos cidres varie entre 6,2 %  et 7 % alors que la quantité de sucre se situe autour de deux grammes. Nos produits ne contiennent pas de sulfite et sont fabriqués à partir de levure naturelle », précise Audrey-Anne, qui s’occupe des dégustations à la ferme.

Les cidres d’Équinoxe sont disponibles à la cidrerie et en ligne. « On regarde présentement diverses options pouvant nous permettre d’offrir un service de livraison », signale Marc-Antoine, qui assure l’animation lors des visites dans le verger.

Construction

Les propriétaires de la Ferme cidricole Équinoxe ont investi 580 000 $ au cours de la dernière année dans la construction d’un chai, d’une espace boutique, d’une aire de pique-nique et d’une terrasse utilisée pour les dégustations en plein air.

Marc-Antoine et Audrey-Anne ont par ailleurs planté 1300 pommiers et arbres fruitiers tout en entreprenant la transition biologique de leurs terres.

Le couple dans la jeune vingtaine a également conclu une entente avec trois traiteurs de la région afin de pouvoir offrir à sa clientèle des paniers pique-nique à déguster sur place ou à la maison.

À la demande générale, Équinoxe ouvrira la porte à l’auto-cueillette de pommes dès l’automne prochain.

La cidrerie est situé aux limites de Farnham et de Cowansville, en bordure de la route 104. Pour plus d’information, on peut consulter le site www.fermecidricoleequinoxe.com .

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments