La Fête suisse séduit Sutton

Autrefois un secret trop bien gardé, la Fête nationale suisse fait maintenant vibrer l’ensemble de la communauté suttonaise. Plus de 3000 visiteurs sont attendus le samedi 28 juillet, au Mont Sutton.

Raphaël Delacombaz, qui prend la relève de Bruno Méli à la présidence de la Fédération des Sociétés suisses de l’Est du Canada, soutient que le virage «grand public» a été bien amorcé depuis quelques années. Il salue l’excellente collaboration de la Ville de Sutton et de la CDÉS (Corporation de développement économique de Sutton).

«On sent que les gens embarquent de plus en plus avec nous. C’est pour nous un réel bonheur d’être là à chaque année», résume ce résident d’Abercorn.

Pour cette 36<V>e<V> édition, la région de l’Engadine – située près de l’Autriche – sera à l’honneur.

«C’est un coin méconnu de la Suisse. Même moi, je connaissais peu cette région, qui a comme municipalité la plus célèbre St-Moritz. On y parle le romanche, une langue latine parlée par environ 25 000 à 30 000 personnes», atteste M. Delacombaz.

Michel Lafrance, président de la CDÉS, se montre enthousiaste face au succès de la Fête nationale suisse.

«Ce bel événement met en valeur la beauté de nos paysages. Et ce sont des gens à la fois gentils et respectueux. Lorsqu’ils quittent la montagne, c’est encore plus propre que lorsqu’ils arrivent«, dit-il en souriant.

Le maire de Sutton, Pierre Pelland, se montre encore étonné de constater que c’est la fête nationale suisse la plus importante en dehors du territoire helvétique.

«Notre montagne, même si elle est moins haute que les sommets suisses, rappelle un peu ce pays. Je suis fier de constater que les deux communautés se rejoignent, car plusieurs visiteurs arrivent plus tôt à Sutton, alors que davantage de résidents d’ici fêtent en compagnie des Suisses», dit-il.

Programmation

Les activités à la montagne débutent à 8h, pour se poursuivre jusqu’à 1h du matin. Tir de petit calibre, lutte suisse, musique folklorique, danse, chants, balades gratuites en télésiège, repas suisses et feu de joie font partie de la programmation.

Une navette gratuite reliera d’ailleurs le village au Mont Sutton le samedi, de 13h à minuit. Les Suttonais peuvent se procurer des droits d’entrée à moitié prix (5 $) au bureau d’accueil touristiques.

Le vendredi 27 juillet, le centre-vilel accueillera une vente trottoir, une foire champêtre et des musiciens suisses sous le gazebo. Aussi à surveiller, la traditionnelle tombola, avec comme premier prix un voyage en Suisse.

Information: 450 538-8455 ou directement au bureau touristique.

 

Aussi à lire, un commentaire de Jean-Philippe Pineault (http://www.journalleguide.com/Opinion/Jean-Philippe-Pineault/2012-07-12/article-3029953/J%26rsquoai-trompe-ma-blonde-avec-elle/1).

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments