La maison Paul Holland Knowlton: conservation ou démolition?

Par Josiane Noiseux

L’avenir de la maison historique Paul Holland Knowlton pourrait se jouer dans les prochains jours. L’administration du Club de golf privé Knowlton revient encore une fois à la charge en réclamant un permis de démolition pour l’immeuble. Sauvée de justesse en 2010, quel sera le sort réservé à la résidence du fondateur du village de Knowlton?

Le lundi 25 mars prochain, la demande sera entendue à la séance du comité de démolition de la Ville de Lac-Brome. Et comme la préservation de la maison Paul Holland Knowlton fait raviver les passions, de nombreux citoyens cherchent à se mobiliser pour contrer les intentions du club de golf.

Ayant servi de bureau administratif et d’entrepôt au Club de golf de Knowlton, l’administration de l’entreprise affirme que la bâtisse n’est maintenant plus utile. 

En décembre 2010, la ville de Lac-Brome a refusé d’émettre au permis de démolition au Club de golf Knowlton. Malgré ce refus, les propriétaires se montrent insistants. Une seconde demande de permis de démolition a fait l’objet d’un avis public le 13 mars 2013.

Lors de leur première tentative en 2010, l’administration du golf a affirmé vouloir ériger un stationnement sur le site de la résidence historique.

«Les avis sont très partagés», mentionne Gilles Decelles, maire de la Ville de Lac-Brome. «Le bâtiment est devenu désuet et le club de golf n’en a plus besoin, mais il fait partie de notre patrimoine. La ville ne peut pas en faire l’acquisition, car le golf ne veut pas se départir du terrain qui se trouve à l’entrée du site», ajoute ce dernier.

 

Une maison à conserver

Plusieurs alternatives ont été soumises afin de préserver le bâtiment, mais toutes ne font pas l’unanimité. Pour certains défenseurs du patrimoine, la maison pourrait être déménagée sur un site différent. Pour d’autres citoyens, elle doit rester sur le site actuel du golf.

«La maison doit être conservée sur ses fondations d’origines, sur le site de la ferme de M. Knowlton. La maison a plus d’intérêt sur ce site et reste authentique. Peu de structures de cet âge subsistent dans notre région», défend Jacques Lecours, conseiller municipal pour la ville de Lac-Brome.

M. Lecours croit qu’une majeure partie des rénovations du bâtiment pourra être financée par diverses sources de subventions. «Je comprends l’administration du club de golf de vouloir la démolir, car la maison est à l’abandon depuis plusieurs années, mais ils (administrateur du golf) doivent être respectueux pour la communauté. Si on tourne ce «passif» en «actif», ils pourront en tirer une fierté. Malheureusement, je crois que le patrimoine n’est pas dans leur intérêt, ni dans leur mission», confie ce dernier, qui espère que la communauté anglophone sera présente lors de la séance du 25 mars.

Le JournalLeGuide.com a tenté d’obtenir les commentaires d’un porte-parole du Club de golf de Knowlton. Aucun administrateur n’a retourné nos appels.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments