La SPA des Cantons se sort la tête de l’eau

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
La SPA des Cantons se sort la tête de l’eau
La SPA des Cantons entrevoit un avenir beaucoup plus rose l’an prochain. (Photo : Magalie Martin)

ANIMAUX. Aux prises avec d’importantes difficultés financières l’an dernier, la Société protectrice des animaux (SPA) des Cantons a entrepris d’importantes modifications administratives et se retrouve en bien meilleure posture qu’à pareille date il y a un an.

«On a fait une meilleure planification, a déclaré le directeur de l’organisme à but non lucratif, Carl Girard. On a fait beaucoup d’ajustements administratifs aussi. Cette année, ça va vraiment bien. On a fait des ajustements et on a été capables de tenir le coup en masse cette année. On a des consultants à l’externe qu’on a engagés pour s’assurer que ça se passe bien et que nos chiffres soient corrects. Les rentrées d’argent ne sont pas égales ici. On n’a pas le choix de prévoir d’avance.»

L’an dernier, la SPA des Cantons avait organisé une campagne GoFundMe afin de pallier le problème d’abandon d’animaux qui avait été particulièrement important. Pour la période d’avril à septembre 2018, la SPA avait connu une augmentation de 27% d’abandons et d’animaux errants par rapport à l’année précédente.

«Ça n’avait pas eu de bon sens, a lancé M. Girard. Ça avait été difficile à prévoir, la quantité de chats qu’on a eus à l’automne et au courant de l’été durant la grosse période. Je pense que c’est ça qui nous avait plus rentré dedans l’année dernière. Cette année, ça a été plus facile. Ça se ressemble un petit peu pour ce qui est du nombre d’animaux, mais on a fait de meilleures prévisions. On a mieux prévu le coup.»

Pour essayer d’éponger les dépenses, la SPA avait ouvert une boutique où approximativement 80% des revenus servaient directement à financer ses activités. L’expérience est concluante selon le directeur de la SPA.

«Le magasin va bien aussi, il ne faut pas oublier ça, a-t-il affirmé. L’an dernier, ça ne faisait pas longtemps qu’il était ouvert. Là, ça va très bien, on a une belle réponse des gens. Ils viennent nous voir. Les adoptions vont bien aussi, les adoptions de chats, c’est merveilleux. On fait adopter entre 25 et 30 chats par mois, c’est hallucinant.»

La SPA a également des ententes, à la pièce et à l’année, avec les 23 municipalités réparties dans cinq MRC qu’elle couvre.

«Les revenus proviennent majoritairement des municipalités, a ajouté M. Girard. On a les revenus des médailles et ce n’est pas égal. On a deux types de contrats. On a des contrats à l’année où la Ville paye et on devient contrôleurs animaliers. On applique l’ensemble de la règlementation municipale. On va ramasser l’ensemble des animaux et on couvre tout le territoire. Sinon, on a des villes à l’appel. À ce moment-là, chaque fois qu’on se rend sur place, c’est parce qu’on a eu l’autorisation de la Municipalité. Pour les plus petites municipalités, ça vaut la peine, ça leur permet d’avoir le service sans payer le gros prix.»

Comparativement à l’an dernier, la SPA des Cantons a aussi trouvé des moyens que les tarifs d’adoption puissent absorber les coûts, ce qui n’était pas le cas il y a un an.

«Les adoptions, ça a l’air de rien, mais c’est un revenu quand même. À 30 chats par moi, ça a du sens. On ne fait pas de profit sur la vente de chats, mais au moins, on ne mange plus dans nos revenus. On arrive pas mal égal maintenant, le prix d’adoption versus le prix qu’il nous en coûte pour le vermifuge, la stérilisation, on n’est pas mal kif-kif. Avant ça, ce n’était pas le cas.»

Futur rose

Selon Carl Girard, le meilleur est à venir pour l’organisme à but non lucratif qui planche sur plusieurs projets pour l’an prochain.

«2020 sera encore meilleure, a-t-il déclaré. On fait encore des changements. L’année prochaine sera une grande année pour nous autres. On a plusieurs projets sur la table. On a eu beaucoup d’offres de l’extérieur. Notre réputation nous précède et ça s’annonce très très bien. On va avoir de belles choses à annoncer en 2020.»

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments