La SQ donne 1 250$ pour la lutte aux graffitis 

La SQ donne 1 250$ pour la lutte aux graffitis 
Sur la photo

PRÉVENTION. Le projet Anti-Tag a obtenu un coup de pouce financier de 1 250$ de la Fondation communautaire de la Sûreté du Québec pour lutter contre les graffitis en Haute-Yamaska et dans Brome-Missisquoi. 

L’argent a permis à Justice alternative et médiation d’acquérir une plate-forme et un réservoir pour une laveuse à pression. Ce nouvel équipement permettra d’aller nettoyer des graffitis à des endroits qui étaient inaccessibles l’an dernier puisqu’il n’y avait pas de l’eau disponible à proximité.

Le projet Anti-Tag, de Justice alternative et médiation, en est à sa seconde année d’opération. Le projet consiste à donner l’occasion à des jeunes de 12 à 17 ans, ayant commis un acte criminel. L’objectif est de permettre à ces ados de se reprendre en main en faisant un geste de réparation en enlevant des graffitis.

Au cours de l’été 2014, 13 adolescents ont enlevé plus de 300 graffitis en Haute-Yamaska et dans Brome-Missisquoi.

Le projet a aussi un impact préventif. Certains jeunes qui ont participé ont relevé la difficulté d’enlever les graffitis. Ils ont dit qu’ils allaient passer le message à leurs amis de ne pas en faire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments