La Yamaska a besoin de support

Par Ugo Giguere

Lancée il y a environ un mois, la pétition qui vise à appuyer les élus et à réclamer plus d’investissements dans les actions pour dépolluer la rivière Yamaska ne lève pas. Des administrateurs de l’OBV Yamaska invitent la population à visiter en grand nombre le site urgenceyamaska.net et à joindre le mouvement.

Rencontrés par GranbyExpress.com lors du lancement des activités du Printemps Vert en Haute-Yamaska, Normand Gagnon et Jacques Tétreault qui représentent l’Organisme de bassin versant de la Yamaska ont admis à mots couverts que la réponse ne correspond pas aux attentes.

«On vise 30 000 signatures sur l’ensemble du territoire. Moi, je suis plus optimiste et je vise 50 000! On veut donner aux élus le support nécessaire pour prendre la décision qu’ils peuvent faire partie de la solution à la pollution», mentionne M. Tétreault qui siège au conseil d’administration de l’OBV.

Selon lui, quelques centaines de gens auraient déjà offert leur support sur la plateforme web, alors que d’autres l’ont fait en personne dans les divers bureaux municipaux concernés.

«Il faut qu’on relance le mouvement. Je vais rappeler les 90 municipalités du territoire. Je sais que Saint-Hyacinthe a diffusé l’information sur son site Internet et Granby doit faire de même sur les panneaux de la ville», ajoute M. Tétreault.

Sur la tribune de la conférence de presse du Printemps Vert, l’administrateur a interpellé les citoyens qui ont l’environnement à cœur. «On sait très bien qu’on s’en va en campagne électorale l’automne prochain et que tous les élus municipaux vont se réserver une petite mise en garde par rapport aux dépenses. Ce n’est pas très gagnant pour quelqu’un qui est en campagne électorale de dire on va dépenser pour dépolluer la rivière», a-t-il dit.

Le Maskoutain rappelle que le meilleur moyen de délier les mains des élus est d’appuyer la pétition en grand nombre. «On aura beau poser tous les gestes, il va falloir qu’il y ait un investissement majeur qui soit fait dans l’ensemble du bassin versant», affirme M. Tétreault.

Propositions d’actions

En plus de la pétition, urgenceyamaska.net recueille aussi les idées novatrices d’actions à poser pour améliorer le sort du bassin versant. Il s’agit d’une étape importante du processus des états généraux sur la qualité de l’eau de la rivière Yamaska.

Ces propositions du public seront analysées puis ajoutées au document de travail qui sera discuté lors du grand rassemblement du 24 mai prochain. À l’issue de cette journée de travail, un plan d’action devrait être adopté pour entamer une véritable opération de sauvetage de la rivière Yamaska.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments