Le carfentanil impliqué dans le décès d’un Cowansvillois

Photo de Stéphanie MacFarlane
Par Stéphanie MacFarlane
Le carfentanil impliqué dans le décès d’un Cowansvillois
(Photo : Archives)

TOXICOMANIE. Austin Rutledge, un Cowansvillois âgé de 25 ans, est décédé d’une surdose liée à une association de plusieurs drogues, dont le carfentanil.

«[Le carfentanil] est 100 fois plus puissant que le fentanyl et est 10 000 fois plus puissant que la morphine. Ce produit n’est utilisé qu’en médecine vétérinaire pour l’analgésie des gros animaux tels que les éléphants, les bisons ou les rhinocéros», explique le coroner Gilles Sainton, dans son rapport rendu public vendredi.

Le Dr Sainton ajoute qu’une dose de carfentanil de la grosseur d’un grain de sel représente une dose létale pour l’humain.

Austin Rutledge avait été retrouvé inerte dans son logement de Cowansville par les policiers de la Sûreté du Québec de Brome-Missisquoi, le 23 septembre. Des analyses toxicologiques, réalisées à partir d’échantillons biologiques, ont permis de détecter notamment la présence de molécules actives du cannabis, d’amphétamine, de méthamphétamine et de carfentanil. Les analyses effectuées sur le contenu de deux sachets de drogue retrouvés dans le logement ont conclu à la présence de méthamphétamine et de carfentanil.

«Comme tous les narcotiques, un surdosage de carfentanil peut provoquer une dépression respiratoire, puis un arrêt respiratoire, puis cardiaque», écrit le coroner.

Ce dernier demeure prudent et ne pointe pas exclusivement le carfentanil pour expliquer le décès d’Austin Rutledge.

«Compte tenu des concentrations observées et du peu d’informations pharmacologiques disponibles de ce produit chez l’humain, il n’est pas possible d’en déterminer le rôle exact dans le décès de M. Rutledge. Le décès fait suite à l’association de plusieurs drogues», précise Le Dr Gilles Sainton. Il conclut qu’il s’agit d’un décès accidentel.

À lire aussi :

Des trousses de naloxone distribuées gratuitement dans Brome-Missisquoi

 

 

 

Partager cet article