Le Défi ski Leucan de retour pour une 18e édition

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Le Défi ski Leucan de retour pour une 18<sup>e</sup> édition
Des ambassadeurs du défi, Nicolas Leblanc (St-Georges Structures et Civil), Éric Grondin (MNP), Noémie Boucher (Côté-Jean & associés), Johanne Dulude (Sport Bromont), David Soucy (Cooper Standard) et Rosemarie Boulanger (Tootelo), accompagnent Luca Lessard, le porte-parole de l'événement, et Félix Séguin, l'ambassadeur provincial du Défi ski Leucan. (Photo : (Photo: Journal Le Guide - Xavier Demers))

SKI. Le Défi ski Leucan revient pour une 18e année le 11 mars 2023 à Bromont, montagne d’expériences, l’une des six montagnes qui participent à l’événement. Cette année, la populaire activité de financement pour Leucan se tiendra sous le thème de » beach party « .

De l’animation, un village polaire, la présence d’un DJ et d’autres nouveautés dévoilées ultérieurement seront au menu de cette journée qui s’annonce festive.

» On vous invite déjà à penser à votre costume, à porter votre bikini par-dessus votre habit de neige, ça va être de toute beauté! a lancé la chargée de projet au développement philanthropique chez Leucan Estrie, Geneviève Bordeleau. Un concours de costumes se tiendra, il y aura des prix à gagner au cours de la journée. «

L’an passé, le Défi ski Leucan a réussi à recueillir une somme de 402 000 $, un montant colossal qui éclipsait l’ancien record de 289 000 $. Si l’organisme n’a pas chiffré d’objectif précis, il souhaite dépasser cette somme pour cette année.

PORTE-PAROLE

Pour cette 18e édition, c’est le jeune Luca Lessard de Roxton Pond, en rémission d’une tumeur cérébrale, qui est le porte-parole de l’événement en Estrie.

» Pendant une journée, j’ai dû envisager le pire pour un parent, soit perdre un enfant, relate sa mère, Véronique Leclerc. Le 16 mars 2020, on est arrivés en catastrophe à l’urgence de Granby, notre fils inconscient dans les bras. Luca était en hémorragie cérébrale et a été transféré d’urgence à Sainte-Justine. Ils nous ont demandé de lui dire au revoir, parce qu’ils ne savaient pas ce qui allait se passer pendant son transfert. «

» Il est tombé en mort cérébrale, poursuit-elle. Ils ont réussi à le ramener, mais ils ne savaient pas à quoi s’attendre. Dans la nuit, il s’est réveillé. Malgré qu’il était faible, intubé, il nous a regardé et nous a montré un pouce en l’air. On a appris par la suite qu’il avait une tumeur cérébrale. «

Après une opération de 10 heures et des traitements de radiothérapie et de chimiothérapie, la tumeur a été réduite de 94 % et a pu être stabilisée.

Luca avait d’ailleurs de bons mots sur son expérience avec Leucan.

» J’ai pu parler avec d’autres personnes qui vivaient la même affaire que moi, raconte le jeune de 11 ans. J’ai aimé les activités que j’ai pu faire, comme à Divertigo, ou encore le Noël en FaceTime. «

PRÉSIDENCE D’HONNEUR

Le propriétaire de Camping Vacances Bromont, Pierre-Marc Lussier, assurera la présidence d’honneur et présente l’événement.

M. Lussier s’était impliqué au sein de Leucan l’an dernier avec le défi de ski de randonnée, Change de peau.

» Ma mère est décédée en 2020 d’un cancer, raconte-t-il. Une de ses dernières volontés, c’était de s’impliquer auprès des fondations des enfants malades. Ça allait de soi que j’embarque. La présidence d’honneur, l’honneur est pour moi de m’impliquer de façon plus importante. «

Il sollicite d’ailleurs la population à lui lancer des défis qu’il accomplira le 11 mars prochain afin d’amasser encore plus d’argent pour Leucan.

AMBASSADEUR

Le descripteur des matchs du Canadien de Montréal à TVA Sports, Félix Séguin, était à Bromont pour l’annonce du retour de l’événement. M. Séguin agit à titre d’ambassadeur provincial du Défi ski Leucan.

» La première fois que j’ai été associé à Leucan, c’était en 2007, j’avais été invité dans une loge et on m’avait demandé de passer une soirée avec des enfants de Leucan, rapporte-t-il. Il y avait plusieurs enfants, dont un garçon, Olivier. On a passé toute la soirée ensemble et ce que j’ai réalisé, c’est que, par une simple conversation banale sur le hockey, il avait les yeux grands ouverts et pensait seulement à ce qu’on parlait, il ne pensait pas à ce qu’il vivait. On est restés en contact. J’avais l’impression de l’aider dans ce qu’il vivait. «

UN DÉFI AUX MUNICIPALITÉS

De son côté, le maire de Bromont, Louis Villeneuve, lance l’invitation à ses confrères et ses consoeurs des municipalités de l’Estrie et d’ailleurs de participer en grand nombre à l’événement.

» Il y a à peu près un mois, ma conjointe m’a dit que ça faisait deux ans que je n’avais pas pris ma passe de ski à Bromont et que mon équipement est vieillissant, indique-t-il. Je vais être là le 11 mars et je lance un défi aux municipalités de l’Estrie, de la Montérégie, d’un peu partout. Je leur demande de s’impliquer, de venir à Bromont pour skier avec nous et d’amasser le plus de fonds possible. «

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments