Le futur poste de la SQ à Dunham pourrait être prêt en 2022

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Le futur poste de la SQ à Dunham pourrait être prêt en 2022
Dunham devrait recevoir sous peu le certificat d’autorisation du ministère de l’Environnement, ce qui lui permettrait d’enclencher les travaux de raccordement au réseau d’aqueduc de Cowansville pour le nouveau poste de police de la Sûreté du Québec. (Photo : Le Guide - Xavier Demers)

POLICE. Toujours en attente du certificat d’autorisation du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC), qui devrait arriver prochainement, le déménagement du poste de police de la Sûreté du Québec (SQ) s’en vient, mais l’échéancier a été de nouveau repoussé. D’abord fixé à 2018, puis 2020 et 2021, le moment de la prise de possession du bâtiment est maintenant estimé à l’été 2022, si tout se déroule sans anicroche.

«Ça a été reporté, aussitôt qu’on aura notre certificat d’autorisation, ça va débloquer et là, on aura de vrais échéanciers sur ce qui va se passer réellement, a indiqué le maire de Dunham, Pierre Janecek. Là, on parle dans la brume un peu.»

Une rencontre s’est tenue récemment avec des responsables du MELCC, qui ont assuré les intervenants que le certificat d’autorisation sera émis sous peu.

«On est toujours en attente, on nous a dit que dans ce mois-ci on devrait le recevoir, a soutenu M. Janecek. On attend, on n’a pas de réponse. On espère que tout est correct. On a dit qu’on voulait avoir une réponse au plus vite, mais il ne faut pas trop les brusquer, parce que sinon, ça va prendre plus de temps encore.»

Une résurgence d’un cours d’eau a été identifiée sur la partie sud-est du terrain. La Société québécoise des infrastructures, dont des représentants ont rencontré le comité de sécurité publique de la MRC de Brome-Missisquoi, a proposé un nouveau plan d’implantation du bâtiment et des stationnements pour protéger la résurgence. Une partie du terrain a également été laissé vacant pour un agrandissement potentiel.

Le maire Janecek affirme que, dès que la Ville de Dunham obtiendra le feu vert du ministère de l’Environnement, les travaux de raccordement à l’aqueduc de Cowansville jusqu’au terrain, situé à la frontière des deux villes sur le territoire de Dunham, pourront commencer.

«Le C.A., ça fait foi de tout, a souligné M. Janecek. Dès qu’il sera arrivé, là, on va pouvoir partir la machine à saucisse. On commence par le raccordement de l’aqueduc.»

Projet à longue haleine

Le poste de police manque d’espace depuis 18 ans, quand les corps policiers municipaux de Cowansville et de Lac-Brome ont été fusionnés à la SQ.

Dix ans plus tard, en 2012, un nouvel emplacement a été trouvé à même le territoire de Dunham.

Une demande de certificat d’autorisation a été soumise au ministère de l’Environnement en septembre 2018. Après la visite d’inspecteurs du ministère, une réponse a été envoyée à la Ville, près d’un an après la demande.

Dans cette réponse, le MELCC demandait de faire un plan afin de protéger, entre autres, une colonie d’ail des bois, des salamandres à quatre orteils et des couleuvres à collier. La présence potentielle de la salamandre sombre du Nord ainsi que du pioui de l’Est aurait également été détectée.

Le budget a aussi été réévalué. Le coût total du projet n’a pas été divulgué.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments