Le nouveau président de la Chambre de commerce veut poursuivre les efforts pour l’achat local

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Le nouveau président de la Chambre de commerce veut poursuivre les efforts pour l’achat local
Le nouveau président de la Chambre de commerce de Brome-Missisquoi, Philip Dion. (Photo : Gracieuseté/Danny Landry)

AFFAIRES. À la suite du départ de la présidente de la Chambre de commerce de Brome-Missisquoi (CCBM), Joannie Tardif, annoncé lors de l’assemblée générale annuelle, le directeur en certification à la firme comptable FBL basée à Farnham, Philip Dion, qui était trésorier de l’organisme jusqu’à tout récemment, prend le relais. Il veut continuer le travail débuté par Mme Tardif et poursuivre les campagnes de promotion d’achat local.

«Ce sera un peu la suite de ce que Joannie Tardif avait entrepris, l’achat local, le maillage, le réseautage, tout ce qui est le rayonnement de nos membres, explique M. Dion. Tout ce qui est achat local, on le martèle de plus en plus et on veut que le message passe. Ce qui a été fait avec la Ville de Cowansville, les dollars Cowansville, a eu un grand succès au niveau de la communauté d’affaires. C’est avec des gestes comme ça que les gens peuvent se relever de ces temps qui sont plus difficiles au niveau du commerce.»

Le nouveau président rappelle d’ailleurs l’important succès des dollars Cowansville lancés au début de l’été auprès de la population.

«Ce qui nous a aidés avec la campagne à Cowansville, avant c’était les commerces qui connaissaient davantage les dollars, maintenant avec la publicité qu’on a reçue en raison de la popularité du programme avec la Ville, monsieur et madame Tout-le-Monde le savent maintenant. Que ce soit au niveau d’une compagnie qui offre des chèques-cadeaux pour que ces employés puissent acheter avec les dollars CCBM ou quelqu’un qui voudrait offrir en cadeau un montant d’argent, mais ne voudrait pas investir dans une carte-cadeau XYZ, le fait d’avoir la possibilité de le faire avec les dollars CCBM, de plus en plus de gens sont au fait de cette possibilité-là.»

Un autre des défis qu’affrontera la CCBM a trait au Bureau d’assurance automobile dont elle est la mandataire à Cowansville.

«S’assurer que le service demeure dans la région, ce n’est pas facile. Les revenus sont présents, mais il faut le surveiller. La conjoncture fait que les gens vont de plus en plus sur Internet, se déplacent de moins en moins. La pandémie a fait que ça a accéléré les choses.»

Embauche d’un directeur général

Une des premières tâches sur laquelle le nouveau conseil d’administration devra s’atteler sera l’embauche d’une nouvelle personne pour occuper le poste de directeur général de la Chambre. La directrice Mélanie Gobeille a annoncé le mois dernier qu’après sept ans à la CCBM, il était venu le temps de relever de nouveaux défis.

«Le processus d’embauche est enclenché, a affirmé Philip Dion. On a déjà des candidats qui ont été rencontrés. C’est un gros morceau quand même le remplacement de Mélanie.»

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments