Le Parc d’environnement naturel de Sutton décroche une subvention de 140 000 $

Photo de redaction_guide
Par redaction_guide
Le Parc d’environnement naturel de Sutton décroche une subvention de 140 000 $
Le PENS met tout en œuvre pour rendre ses sentiers plus sécuritaires et davantage accessibles tout au long de l’année. (Photo : Le Guide - Archives)

PLEIN AIR. Le Parc d’environnement naturel de Sutton (PENS) obtient une aide financière de 140 000 $du gouvernement provincial pour la mise à niveau de son réseau de sentiers. Soixante-douze autres projets bénéficieront également d’un coup de pouce de Québec.

«Cette annonce confirme que notre gouvernement agit pour développer les régions et accroître l’accessibilité aux infrastructures pour l’ensemble de la population (…)  L’activité physique devrait faire partie du quotidien des familles. Bouger en s’amusant, c’est ce que nous devrions tous souhaiter pour les jeunes et les moins jeunes, et c’est l’objectif de ce projet au Parc d’environnement naturel de Sutton», indique Isabelle Charest, députée de Brome-Missisquoi et ministre déléguée à l’Éducation et ministre de la Condition féminine.

Accessibilité accrue

Les fonds disponibles permettront au PENS de rendre ses sentiers plus sécuritaires et davantage accessibles tout au long de l’année.

L’implantation de deux passerelles piétonnes sur l’un des plus gros ruisseaux du secteur viendra faciliter l’accès aux familles, aînés et groupes scolaires en tout temps, y compris durant les périodes de redoux.

Le projet consiste également à éliminer les risques posés par des infrastructures obsolètes (marches, escaliers, etc.) et à mettre en place des solutions alternatives adaptées au niveau de fréquentation projeté.

Le PENS souhaite par ailleurs réduire les risques découlant de l’érosion excessive des surfaces de marche à pied par l’implantation d’un système de drainage adéquat, de remblais ou pontages et de relocalisations ponctuelles.

Le réseau de sentiers du PENS accueille aujourd’hui plus de 40 000 randonneurs par année, en plus de bénéficier gratuitement à l’éducation de centaines d’étudiants de la région par le biais du programme Jeunes-Nature – ainsi qu’à leur récréation, par le biais de ses camps d’été.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments