Le poste de pompage de Cowansville fera peau neuve

Le poste de pompage de Cowansville fera peau neuve
Pas moins de trois soumissionnaires ont déposé des offres pour la mise à niveau de la station de pompage de la rue Church

La Ville de Cowansville dépensera près de 800 000$ pour construire un nouveau poste de pompage sur la rue Church. Cette nouvelle construction remplacera l’actuelle installation devenue désuète au fil du temps.

C’est l’entreprise Bertrand Ostiguy inc., de Shefford, qui a remporté récemment l’appel d’offres lancé par la Ville avec une soumission de 777 777,77$. Deux autres entreprises avaient soumissionné. La Cowansvilloise Excavation St-Pierre & Tremblay inc. avait déposé une offre de 798 787,66$, tandis que Civbec, de Saint-Jean-sur-Richelieu, offrait ses services pour la somme de 796 505,87$.

«Le but des travaux est la reconstruction complète et la mise à niveau de la station. Nous allons aussi reconstruire la conduite de refoulement et ajouter une génératrice», explique Hugues Bourret, technicien en génie civil et en infrastructures à la Ville de Cowansville.

Au dire de ce dernier, l’ancien poste arrive à ses limites en termes de capacité. «La nouvelle construction prend en compte les nouveaux développements domiciliaires connus qui sont à venir.»

Les travaux devraient débuter à la fin de période de dégel, vers la mi-mai et doivent durer environ un mois. Outre le détour que les usagers de la route devront emprunter dans le secteur des rues Church et MacKinnon, les citoyens ne devraient pas être touchés par ces travaux.

D’autres projets d’envergure

D’autres projets d’infrastructures sont en route à Cowansville. La Ville prévoit refaire son poste de surpression de même qu’un autre poste de pompage. Selon le programme triennal d’immobilisation (PTI), la somme de 1 285 000$ est réservée en 2013 pour la réfection des deux postes de pompage et du poste de surpression.

La Ville compte aussi installer un nouveau collecteur d’égouts sur le boulevard Jean-Jacques Bertrand. Le projet est évalué à 3,3M $. «C’est sur les planches à dessin. Ça avance bien», souligne M. Bourret. Un contrat de 137 970$ pour la préparation des plans et devis avait été octroyé à BPR – Infrastructure inc., de Sherbrooke, en décembre dernier.

 

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments