Le projet domiciliaire jugé non conforme par la MRC Brome-Missisquoi

Par Josiane Noiseux
Le projet domiciliaire jugé non conforme par la MRC Brome-Missisquoi
Émis le 7 décembre dernier

Le projet Domaine Mont Foster dans la municipalité de Bolton-Ouest rencontre des embûches. Cette fois, la MRC Brome-Missisquoi vient d’émettre un avis de non-conformité en lien avec ce développement immobilier.

Émis le 7 décembre dernier, l’avis de la MRC vise à interdire toute construction de rues privées ou publiques ou tout prolongement à l’extérieur des périmètres urbains.

Par ailleurs, la municipalité de Bolton-Ouest devra réviser sa règlementation si la majorité de la population le souhaite. Un processus nécessaire pour la reprise éventuelle des activités du projet immobilier.

«Le prolongement de la phase 3 du projet du Mont Foster a été partiellement complété, et ce, sans permis de construction municipal. […] De plus l’affectation du territoire au schéma d’aménagement révisé en vigueur est récréoforestière et non villégiature intensive», lit-on dans l’avis.

Cette décision de la MRC Brome-Missisquoi maintient donc l’arrêt des travaux du projet domiciliaire. «Il est interdit de prolonger les chemins déjà entamés tant que la municipalité n’a pas révisé ces règlements. Il n’est donc pas évident que le projet va reprendre puisque la municipalité devra faire des choix», soutient Robert Desmarais, secrétaire trésorier à la MRC de Brome-Missisquoi.

Depuis près d’un an, les citoyens de Bolton-Ouest s’opposent à la réalisation de ce développement domiciliaire.

«Ça fait 12 mois qu’on se bat contre ce projet. Nous avons porté des plaintes au MAMROT et au Ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs», explique Paul Geoffrion, du regroupement «Pour un Bolton-Ouest rural».

«La Ville devra soumettre à la population une proposition de règlement discrétionnaire. C’est certain qu’on va s’opposer à cette proposition. Même si un référendum a lieu suite à nos demandes, on connait déjà les résultats», ajoute le citoyen qui rappelle qu’en février 2012, 95% des citoyens de Bolton-Ouest avaient signé une pétition contre ce projet.  

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments