Les Brighamois ont maintenant leur CPE

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Les Brighamois ont maintenant leur CPE
Le nouveau CPE a été érigé à l'intersection de la route 139 et de l'avenue des Érables, à Brigham. (Photo : L'Avenir & Des Rivières - Claude Hébert)

PETITE ENFANCE.  On en parlait depuis plus de huit ans, c’est maintenant chose faite. Le Centre de la petite enfance (CPE) Le Papillon bleu dispose désormais d’une installation à Brigham.

Le nouvel établissement regroupe quatre locaux doubles et un cinquième local réservé aux nouveaux poupons. On peut y accueillir 15 enfants de 6 à 18 mois et 50 autres de 18 mois à cinq ans répartis en neuf groupes distincts.

Le CPE de Brigham compte actuellement 14 employés et est à la recherche de deux éducatrices additionnelles pouvant travailler sur appel et effectuer du remplacement durant les vacances.

L’aménagement des locaux, par l’entreprise Construction Brault, a nécessité quatre mois de travail et un investissement de 600 000 $. La contribution du gouvernement du Québec s’élève à plus de 500 000 $.

Il faut préciser que l’édifice a été construit par un promoteur privé et que le CPE occupe les lieux sur une base locative.

UN VIEUX RÊVE

L’ouverture de cette installation était très attendue par les familles de Brigham et des environs obligées de confier leurs enfants à des établissements situés à l’extérieur du territoire.

« Les 65 places du CPE Le Papillon bleu avaient été annoncées en 2013 et octroyées en 2014 par le gouvernement précédent. Je sais que ça n’a pas toujours été facile, mais l’inauguration de l’installation de Brigham démontre que les efforts déployés par les instigateurs du projet ont porté fruit », indique le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe.

Ce dernier laisse entendre que son gouvernement a pris soin de simplifier le processus d’implantation des CPE – on est passé de 17 à 9 étapes dans le cas des nouvelles constructions – de façon à accélérer la réalisation des projets. Les délais d’attente seront ainsi écourtés au grand plaisir des familles en attente d’une place en milieu de garde.

« Notre administration a posé plusieurs gestes et il y en a d’autres qui s’ajouteront. On souhaite que chaque enfant du Québec qui le désire puisse avoir une place dans un service de garde », précise le ministre.

M. Lacombe ajoute que « c’est une nouvelle histoire qui commence pour les enfants et parents de Brigham qui vont se créer des souvenirs ».

Le maire Steven Neil abonde dans le même sens.

« Ce n’est pas toujours évident pour une petite municipalité d’avoir de belles installations et d’offrir des services de qualité qui profiteront aux générations futures. L’ouverture du CPE, à l’intersection de la route 139 et de l’avenue des Érables, constitue l’aboutissement de huit années d’efforts et de démarches. Une bonne partie du mérite revient à la directrice générale, Manon Marchand, et aux membres de son équipe », signale l’élu municipal.

LISTE D’ATTENTE

Le projet de 65 places soumis au gouvernement du Québec par le conseil d’administration du CPE Le Papillon bleu devait permettre de combler une bonne partie de la liste d’attente de l’époque (100 noms en 2013).

« La liste d’attente actuelle compte 300 noms, mais certains des enfants inscrits sur cette liste fréquentent déjà un autre milieu de garde. C’est notamment le cas pour dix enfants de Brigham qui utilisent les services de l’une ou l’autre de nos deux installations de Cowansville », signale la DG du CPE, Manon Marchand.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments